Altice cède une partie du réseau fibre de SFR

Altice cède une partie du réseau fibre de SFR
 
C’est fait. Après avoir lancé le coup d’envoi début septembre à la cession partielle du réseau de fibre optique de SFR, Altice Europe annonce aujourd’hui avoir conclu un accord autour de la vente de 49,99% du capital de son réseau SFR FTTH à un groupe de fonds d’investissement pour 1,8 milliard d’euros. Patrick Drahi prévoit un désendettement de l’opérateur au carré rouge en 2019.
 
Le but de l’opération pour Altice Europe est de booster le financement et le déploiement de 5 millions de prises dans les agglomérations de taille moyenne soit au moins 2,7 millions de prises FTTH d’ici deux ans eu égard aux engagements pris par SFR auprès du gouvernement récemment en Zone AMII. Pour ce faire, le groupe de Patrick Drahi a annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord d’exclusivité entre sa filiale française Allianz Capital Partners, AXA Investment Managers et OMERS Infrastructure concernant la vente d’une participation minoritaire de 49,99% dans SFR FTTH.
 
L’ambition affichée de SFR est d’accélérer fortement sur le déploiement de la fibre optique au cours des 4 prochaines années, au rythme de 1 million de foyers câblés par an. Cette transaction valorise SFR FTTH à 3,6 milliards d’euros.
 
"Grâce à cette transaction transformationnelle et aux différentes ventes de tours et partenariats annoncés en début d’année, Altice Europe a pu cristalliser 8 milliards d’euros de valeur d’infrastructure et obtenir un produit total de 4 milliards d’euros en cash en quelques mois", a déclaré Patrick Drahi, fondateur d’Altice. L’heure est à l’optimisme puisque le magnat prévoit que SFR "va se développer et se désendetter à partir de 2019", et ce "grâce à sa stratégie fibre".
 
Quelques heures après cette annonce, le titre d’Altice bondit de 9,95 % à 2,03 euros.