La Commission européenne autorise Apple à racheter Shazam

La Commission européenne autorise Apple à racheter Shazam

Malgré les ambitions plutôt floues d’Apple par rapport à Shazam, la Commission européenne a donné son feu vert quant au rachat du logiciel de reconnaissance musicale par la firme de Cupertino.

Une enquête demandée par plusieurs pays dont la France a été menée par la Commission européenne. Suite à cette dernière, la Commission européenne a donné son accord à la marque à la Pomme pour le rachat de l’application Shazam, le très populaire service de reconnaissance musicale.

Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, a annoncé : « Au terme d’une analyse approfondie des données musicales de Shazam et de ses données concernant les utilisateurs, nous avons conclu que leur acquisition par Apple ne réduirait pas la concurrence sur le marché de la diffusion numérique de musique en continu ».

D’après la Commission européenne, Apple ne sera pas capable d’exploiter les données de Shazam afin de prendre pour cible des clients de ses concurrents et les inciter à migrer vers Apple Music, son propre service de streaming musical, ce qui serait déloyal par rapport à d’autres services comme Deezer ou Spotify.

La Pomme a déclaré qu’il existait une « complémentarité naturelle » entre les deux services Shazam et Apple Music. Toujours selon la Commission européenne, Apple et Shazam « proposent pour l’essentiel des services complémentaires et ne se font pas concurrence ».