La Commission européenne enquête sur le rachat de Shazam par Apple

La Commission européenne enquête sur le rachat de Shazam par Apple

Tout ne se passe pas comme prévu pour Apple. L’entreprise de Cupertino prévoyait de racheter Shazam, le logiciel de reconnaissance musicale britannique. Seulement, la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête. Il en résulte que l’accord « pourrait avoir des effets négatifs sur la concurrence dans l’Espace économique européen » d’après cette dernière. Pour rappel, en février dernier, plusieurs pays tels que l’Autriche, la France, l’Espagne ou encore l’Islande ont fait pression pour que cette enquête soit effectuée.

Spotify délaissé ?

L’application de reconnaissance musicale permet à Spotify ainsi qu’à Apple Music de récolter plus d’un million de clics quotidien. Lorsque Shazam identifie une musique, les utilisateurs se précipitent sur l’une des deux plateformes de streaming musicale afin de l’écouter. Ce qui effraye la Commission européenne, c’est qu’Apple après avoir acquis Shazam, pourrait laisser Spotify de côté afin de ne rediriger les utilisateurs que vers Apple Music.

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager indique dans un communiqué  : « La manière dont on écoute de la musique a fortement évolué ces dernières années, de plus en plus d’Européens utilisant les services de diffusion de musique en continu. Notre enquête a pour but de faire en sorte que les amateurs de musique continuent de bénéficier d’offres attrayantes de musique en continu et ne voient pas leur choix limité à l’issue de la concentration proposée. »

Le rachat de Shazam a été annoncé par la marque à la pomme en décembre dernier. Aucune somme précise n’a été évoquée, cependant une estimation de 400 millions de dollars a été donnée. Shazam est déjà compatible avec Siri, cependant l’application pourrait à l’avenir, ne plus être compatible avec les services de streaming musical autres que celui d’Apple.