New deal mobile: TDF propose de mettre 2000 sites à disposition des opérateurs pour couvrir les zones blanches

New deal mobile: TDF propose de mettre 2000 sites à disposition des opérateurs pour couvrir les zones blanches

TDF, l’opérateur d’infrastructures qui exploite la diffusion radio et TNT, la couverture très haut débit mobile et le déploiement de la fibre optique s’est dit prêt à apporter son aide dans l’accélération de la couverture 4G et la fin des zones blanches mobiles en proposant de s’impliquer dans le cadre du New Deal mobile et mettre 2.000 pylônes existants à disposition des opérateurs ainsi qu’en s’engageant a en construire une centaine en 2018.

Accélérer la réalisation du New Deal 

Sur ses plus de 6 000 sites, TDF en a identifié 2 000 après avoir réalisé des études de couverture radiofréquence qui sont situés dans des zones où la couverture mobile pèche, en les mettant à disposition des opérateurs ils pourraient permettre de "combler les trous" de couverture très rapidement a expliqué l’opérateur d’infrastructure lors du 13eme forum Ruralitic qui s’est tenu les 28, 29 et 30 août dernier à Aurillac.

Les infrastructures de TDF au service de la couverture mobile

Par ailleurs, Christine Landrevot, Directeur Général de la Division Telecom de TDF précisait en mai dernier que "TDF a lancé il y a deux ans un plan ambitieux de construction de nouveaux pylônes et mis en place à cet effet un programme industriel doté d’équipes dédiées allant de la recherche de terrains à la construction des sites". Ainsi "les 50 premiers pylônes déployés sur la couverture de la LGV Rennes Le Mans et plusieurs centaines de nouveaux pylônes seront construits cette année par TDF, le long d’axes de transport ou sur des lieux de vie. Ces nouveaux sites permettront non seulement l’amélioration de la couverture mobile du territoire, mais sont résolument pensés pour l’arrivée de nouveaux services, comme l’Internet des objets ou la 5G".

Pour rappel, le 14 janvier, les opérateurs ont obtenu du gouvernement qu’il ne mette pas aux enchères les fréquences à renouveler en échange d’efforts considérables pour accélérer la couverture mobile du territoire. Au total, Free, SFR, Bouygues et Orange vont débourser 3 milliards d’euros afin d’en finir avec les zones blanches. Pour ce faire, 20 000 pylônes devront être construits au total, soit 5000 nouvelles zones par opérateur avec un recours à la mutualisation active ou passive.