Après l’Italie et l’Irlande, Iliad (Free) ne débarquera pas sur un autre marché

Après l’Italie et l’Irlande, Iliad (Free) ne débarquera pas sur un autre marché

Si Free s’ouvre à l’international du fait de son arrivée avant l’été en Italie sous la marque "Iliad" pour un investissement total de près d’un milliard d’euros et que sa maison-mère en duo avec Xavier Niel se sont emparés d’une part majoritaire de l’opérateur historique irlandais "Eir " pour environ 320 millions d’euros, le groupe n’a pas d’autre marché dans sa ligne de mire. Pour l’instant.

Maxime Lombardini l’a indiqué hier devant la Commission des affaires économiques : "Sur les développements internationaux, l’Italie c’est un investissement important et la mobilisation de pas mal de ressources humaines d’abord et on n’a pas d’autres projets." Free devrait donc concentrer ses investissements sur ses réseaux dans les années à venir. La quasi-totalité de la trésorerie qu’il dégage y est d’ailleurs consacrée.

Pour rappel, l’opérateur suisse Salt n’est pas un investissement d’Iliad mais de Xavier Niel à titre personnel via sa holding NJJ Capital, tout comme Monaco Telecom.