Facebook : le scandale Cambridge Analytica a en réalité impacté 87 millions de personnes

Facebook : le scandale Cambridge Analytica a en réalité impacté 87 millions de personnes

Une première estimation à hauteur de 50 millions de victimes a été donnée par le New York Times concernant l’affaire Cambridge Analytica. Cependant, Facebook a confirmé par le biais de Mike Schroepfer, directeur de la technologie du réseau social, qu’en réalité 87 millions de comptes ont été touchés et se sont fait aspirer leurs données illégalement par Cambridge Analytica.

Le réseau social de Mark Zuckerberg a même communiqué la répartition des utilisateurs impactés par pays. On retrouve ainsi en première position les Etats-Unis avec plus de 70 millions de personnes touchées ce qui représente 81,6 % des victimes. Ensuite, ce sont le Royaume-Uni, les Philippines ainsi que l’Indonésie représentant de 1,2 à 1,4 % du total des victimes. D’après les informations du Figaro, la France a également été touchée, 76 personnes ont utilisé l’application « thisisyourdigitallife », avec laquelle Cambridge Analytica a siphonné leurs données ainsi que celles de leurs amis. C’est donc au total 211 667 utilisateurs français qui ont été impactés.

Mercredi 4 avril s’est déroulée une conférence téléphonique à laquelle 01net a participé. Lors de cette dernière, Mark Zuckerberg a admis que le réseau social aurait effectivement pu mieux faire pour informer les utilisateurs au niveau de l’utilisation de leurs données personnelles.

De ce fait, Facebook va bientôt mettre en place une nouvelle politique de gestion des données personnelles de ses utilisateurs en instaurant de nouvelles mesures et limitations. Le réseau social mettra par exemple en avant, une rubrique permettant savoir en détail, quelles sont les applications utilisant les données personnelles des utilisateurs, à partir du lundi 9 avril.