Canal+ explique le « piège » dans lequel voudrait le faire tomber TF1

Canal+ explique le « piège » dans lequel voudrait le faire tomber TF1

 
Ainsi que nous vous le rapportions jeudi soir, le signal des chaînes gratuites du Groupe TF1 a été coupé sur toutes les offres Canal, quel que soit le support (les box de tous les opérateurs, myCanal ou encore le satellite, y compris TNT Sat), ce qui représente 5,8 millions de foyers. Cette coupure a eu lieu à l’issue du contrat de diffusion de TF1 par Canal qui prenait fin le 28 février. Ce matin, TF1 était vent debout contre cette coupure, alors même que dans le même temps il exige qu’Orange stoppe la diffusion de ses chaînes gratuites.
 
Dans Le Figaro, Maxime Saada, le directeur général de Canal+, apporte ce matin des explications sur la décision de couper TF1 : «Nous avons décidé de sauter le pas quand nous avons compris que la position de TF1 était totalement intransigeante. Nous discutons avec eux depuis juillet 2016. Cela fait cinq fois que nous reportons le délai d’expiration de nos accords de distribution et TF1 proposait encore de les proroger jusqu’en avril ou mai. C’est un piège. TF1 veut nous entraîner jusqu’à la coupe du monde de Football en juin 2018 en Russie car c’est la seule chaîne à la diffuser en clair. À ce moment-là, ils espèrent que nous soyons obligés de signer devant la pression de nos abonnés. Ils veulent prendre nos abonnés en otage» 
 
Maxime Saada précise cependant que " pour l’instant nous laissons au tribunal de commerce de Paris le soin de trancher notre litige avec TF1. Mais nous ne sommes pas fermés à la reprise des discussions avec TF1."