Problème de débit entre Free et Netflix, l’ARCEP a mené l’enquête

Problème de débit entre Free et Netflix, l’ARCEP a mené l’enquête

En marge du MWC 2018 à Barcelone, Sébastien Soriano, le président de l’ARCEP est revenu sur les problèmes de débit entre Free et Netflix. Pour l’Autorité, qui a lancé une enquête, aucune irrégularité du côté de Free n’a été constatée.

Interrogé par nos confrères de 01net, le président de l’autorité de régulation a confié que de nombreux retours concernant ce problème avaient été faits sur la plateforme de signalement J’alerte l’Arcep et qu’ils avaient donné lieu à une enquête de l’Autorité. "Nous avons commencé à enquêter et les premiers résultats montrent qu’il n’y a pas d’irrégularités de la part de Free. Il semble fort probable donc que ce soit un problème d’interconnexion à résoudre entre Free et Netflix. Il serait donc injuste de rejeter la faute uniquement sur Free. La balle est aussi dans le camp de Netflix pour mettre fin à cette situation”.

 Depuis plusieurs mois, dans les classements publiés par Fast, le service lancé par Netflix et qui permet de mesurer la vitesse de téléchargement, Free apparaît toujours dernier au point que l’opérateur ait porté plainte s’estimant lésé par le classement du fait que tous les concurrents ont souscrit au programme Open Connect de Netflix qui consiste à installer des serveurs directement sur les réseaux des opérateurs contrairement à Free qui s’y est refusé. Récemment une parade consistant à repasser de l’IPV6 à l’IPV4 permet d’obtenir des débits plus raisonnables. Ce qui se dessine avec ces premiers résultats d’enquête du régulateur est un cadre bien moins simple qu’il n’y paraît.

Comme l’expliquent nos confrères il s’agit de négociations complexes entre opérateurs de contenus et de réseaux qui impliquent également le fait pour Free que Netflix n’est pas disponible sur les Freebox. Sébastien Soriano a précisé que le sujet sera évoqué dans le futur rapport de l’ARCEP sur l’état d’internet.

 

Source : 01net