SFR : les élus du CCE redoutent un “démantèlement” et s’apprêtent à saisir la justice

SFR : les élus du CCE redoutent un “démantèlement” et s’apprêtent à saisir la justice

Les salariés du groupe redoutent un “démantèlement” de l’opérateur. Dans une résolution adoptée à la quasi unanimité, les élus du comité central d’entreprise demandent "de stopper l’ensemble" des "réorganisations sans lien avec la stratégie présentée" et se préparent à saisir la justice.

Les départs en cascade chez l’opérateur au carré rouge inquiètent. Déjà fin novembre dernier, le comité central d’entreprise de SFR se demandait s’il y avait encore “un pilote dans l’avion chez SFR et votait une motion de défiance à l’encontre de la direction. Il y dénonçait entre autres “le plan de départ volontaire” enclenché chez SFR qui “suscite un véritable mal-être chez les salariés”, sans parler “des réorganisations d’ampleur en interne” sans consultation des instances au préalable.

Selon le site Les Jours, les deux organisations syndicales majoritaires, Unsa et CFDT, ont décidé de saisir la justice pour des violations “graves et réitérées” des accords d’entreprise.

Les élus se disent effarés par les réorganisations “mises en place ou projetées” et explique que “les salariés ne peuvent plus admettre cette stratégie à la petite semaine, souvent contradictoire, avec une gestion erratique des ressources humaines, qui conduit à faire que, chaque jour, des managers disparaissent des organigrammes dans des conditions d’une violence inouïe, laissant les équipes sans direction claire et sans perspectives”.

Ils demandent donc à la direction d’arrêter les “réorganisations sans lien avec la stratégie présentée" et mandatent le secrétaire "pour mettre en oeuvre toute action juridique et judiciaire […] au respect des prérogatives de l’instance", comme le rapporte Les Jours.

Pour rappel en septembre dernier, avec le départ du directeur général, Michel Paulin, pour des “raisons personnelles” et son remplacement par Armando Pereira, SFR changeait de PDG pour la cinquième fois depuis 2012. Fin septembre, le directeur du déploiement de la fibre, Thierry Vanderaspoilden, quittait ses fonctions peu avant que Jean-Pascal Van Overbeke, directeur exécutif grand public de SFR, ne fasse de même le 16 octobre dernier remplacé par Grégory Rabuel précédemment directeur général de SFR Distribution depuis 2015. Plus récemment SFR a annoncé le départ prochain de Régis Turrini, le secrétaire général du groupe. Peu avant la publication des résultats annuels du groupe Altice, Patrick Drahi présentera son plan de redressement de SFR comme le révélait La Lettre A. Ce plan devrait annoncer d’autres mouvements au sein de l’équipe dirigeante.