Ericsson lance un logiciel commercial permettant aux opérateurs de lancer la 5G dès le quatrième trimestre 2018

Ericsson lance un logiciel commercial permettant aux opérateurs de lancer la 5G dès le quatrième trimestre 2018

Après avoir levé lève le voile sur une solution baptisée « 5G Radio Dot » qui permettra aux opérateurs d’améliorer la couverture «indoor » des bâtiments, Ericsson complète sa plateforme pour les opérateurs. 

L’équipementier suédois lance aujourd’hui un logiciel commercial pour réseau d’accès radio (RAN) 5G, s’appuyant sur la nouvelle norme 5G NR récemment approuvée par le 3GPP, soit la coopération entre organismes de standardisation en télécommunications. Celui-ci permettra aux opérateurs de lancer la 5G dès le quatrième trimestre 2018.

Concrètement, ce logiciel d’Ericsson « offrira un support multi bandes pour un déploiement global. Il permettra aux opérateurs d’utiliser de nouvelles bandes de fréquence au fur et à mesure de leur disponibilité. Ce nouveau logiciel complète les radios en bande de base et 5G déjà lancées par Ericsson. Il ne reste plus aux opérateurs qu’à activer leurs réseaux 5G et à commencer à tirer profit des capacités commerciales offertes par cette nouvelle technologie, et à proposer de nouvelles applications tirant parti du très haut débit mobile », informe le géant Suédois.

L’objectif est de permettre notamment de faire face efficacement à la croissance du trafic de données et de donner accès à du contenu multimédia, tel que le streaming vidéo 4K/8K ou encore la réalité virtuelle/augmentée. Selon une nouvelle étude réalisée par Ericsson sur le très haut débit mobile, l’évolution vers la 5G permettra, par rapport à la 4G actuelle, de diviser par 10 le coût par gigaoctet.

Par ailleurs, Ericsson lance également une nouvelle catégorie de produits radio, répondant au nom de Street Macro. Ce nouveau type de site permettra aux opérateurs de s’étendre dans les villes où le nombre d’emplacements radio est limité. « Ces radios, d’empreinte plus faible, mais suffisamment puissantes pour garantir l’efficacité et la couverture réseau nécessaires, seront placées sur les façades des bâtiments » précise enfin le groupe.