Mutualisation : SFR tacle Free et le dépeint comme le «coucou des télécoms»

Mutualisation : SFR tacle Free et le dépeint comme le «coucou des télécoms»

 

Débats musclés hier lors du colloque "Territoires et Réseaux d’Initiative Publique (TRIP)" de l’Avicca en présence de Pierre Louette DG délégué d’Orange, Didier Casas DG adjoint de Bouygues Telecom, Régis Turini secrétaire général de SFR et Maxime Lombardini directeur général d’Iliad/Free.

La volonté récemment affichée de Free, à savoir une mutualisation plus poussée des infrastructures dans le but d’accélérer les déploiements sur le mobile, tranche avec les positions des autres opérateurs. En effet, si cette solution proposée par l’opérateur de Xavier Niel peut être perçue comme une alternative aux 15 000 sites supplémentaires que pourrait mettre dans la balance le gouvernement en échange d’une baisse de certaines redevances sur les fréquences payées par les opérateurs, celle-ci n’est pas du tout au goût de SFR. Son secrétaire général Régis Turini a d’ailleurs haussé le ton hier lors du rendez-vous semestriel de l’Avicca en dénonçant « la posture de coucou des télécoms » de Free. Ce à quoi Maxime Lombardini a répondu : « cela relève plus de la diffamation qu’autre chose.» La mutualisation mobile globalisée ne fait donc pas l’unanimité bien au contraire, Pierre Louette directeur général délégué d’Orange, s’est lui aussi montré hostile à cette idée. Il y a quelques jours, Les Echos rapportait que le secteur y voit là l’occasion rêvée pour Free d’avoir un accès aux infrastructures et réseaux, à bas prix. Orange, SFR et Bouygues Telecom estiment que cela constituerait une « entorse à la concurrence par les infrastructures », tout bonnement inacceptable. 

 

Source : Les Echos