Covage qui devrait signer avec Free, nomme à sa tête deux ex-directeurs de SFR

Covage qui devrait signer avec Free, nomme à sa tête deux ex-directeurs de SFR

 

L’opérateur d’infrastructures Covage avec lequel Free devrait signer d’ici la fin de l’année a nommé Pascal Rialland et François Rubichon à la tête du Groupe. L’objectif est ainsi d’accélérer le déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire en misant sur l’expérience et l’expertise de ces derniers.

Covage modifie ainsi sa gouvernance afin d’accroitre sa capacité à prendre part au déploiement accéléré du Plan France THD annoncé par le gouvernement en juillet. L’opérateur adopte à présent la forme d’une société à directoire et Conseil de surveillance. 

Pascal Rialland est donc nommé Président du directoire. Il dispose d’une solide expérience dans le domaine des télécoms et des nouvelles technologies. Il a entre autres été directeur général de SFR Entreprise de 2002 à 2005, puis directeur général de Virgin Mobile de 2010 à 2015. Depuis 2015, il avait rejoint le groupe Altice et était précédemment en charge de l’activité « Business to Business » (B to B) du groupe. 

A la présidence du conseil de surveillance est dans le même temps nommé François Rubichon. Disposant d’un réseau développé dans l’industrie des télécommunications puisqu’il a également été Directeur exécutif de SFR, Il a notamment occupé les fonctions de Directeur général délégué d’Aéroports de Paris pendant 7 ans :  « François Rubichon et moi-même apportons des expériences qui nous permettront, avec les équipes COVAGE, de proposer aux collectivités territoriales des offres répondant aux enjeux économiques et sociaux considérables que représentent les infrastructures haut débit», a t-il déclaré. Jean-Michel Soulier cède donc sa place après 10 années à la tête de l’opérateur.

Pour rappel, Free devrait également signer avec Covage mais aussi Altitude avant la fin de l’année, c’est du moins ce qu’a révélé Etienne Dugas, Président de la FIRIP en mars dernier à Univers Freebox.

Covage est aujourd’hui le 2ème opérateur d’infrastructures en matière de prises FTTH raccordables sur les RIP. Celui-ci prévoit de déployer 284 000 prises FTTH d’ici la fin de l’année, il couvre actuellement 1,3 millions de foyers et entreprises, et exploite 40 Réseaux d’Initiative Publique ou Privée.
 
Redécouvrez l’interview d’Etienne Dugas, le Président de la FIRIP, qui explique comment va se passer l’arrivée de Free (ou les autres opérateurs télécom) sur les réseaux FTTH des opérateurs d’infrastructures.