Internet fixe : Free l’a dénoncé, la DGCCRF appelle Orange, SFR et Bouygues à revoir l’affichage de leurs tarifs

Internet fixe : Free l’a dénoncé, la DGCCRF appelle Orange, SFR et Bouygues à revoir l’affichage de leurs tarifs

Free, en la personne de Maxime Lombardini, s’était plaint du manque de transparence de ses concurrents quant à l’affichage des prix des offres d’Internet fixe. La DGCCRF a envoyé un courrier aux opérateurs pour remettre les points sur les i.

Free est pour l’instant le seul opérateur à ne pas facturer la location de la box. Tous les autres concurrents la facturent, mais elle n’est pas comprise dans les tarifs affichés, les frais de location sont souvent précisés à l’aide d’un astérisque. Parfois même, pour certains (Orange pour ne pas les citer), le tarif réel au-delà de la réduction sur 12 mois n’est même pas indiqué.

Maxime Lombardini, un peu excédé par Orange, Bouygues et SFR qui n’affichent pas le prix de location des box, avait dit vendredi “il est temps que tout le monde affiche le véritable prix des box”. Il avait précisé que la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes travaillait sur ce dossier et qu’elle “imposerait une clarification”. C’est chose faite. 

Les Échos rapporte qu’un courrier, qu’ils se sont procuré, a été envoyé aux opérateurs. Il leur est demandé de se conformer à la loi (arrêté du 3 décembre 1987) et ainsi de présenter une information complète au consommateur sur tout support.

Le courrier est assez clair s’agissant des box : “dans le cas où une offre d’accès internet fixe proposée au consommateur comporte la location payante d’une box, le prix annoncé dans vos publicités et communications commerciales doit indiquer la somme totale qui devra être effectivement payée par le consommateur”.

Les opérateurs ont jusqu’au 1er février 2018 pour rentrer dans les rangs, au delà de cette date, la DGCCRF prévoit une amende… de 15 000 euros. Autant vous dire qu’une telle somme n’a rien de dissuasif, mais la prise de position est là.