SFR a encore perdu beaucoup d’abonnés sur le fixe et le mobile au 3ème trimèstre

SFR a encore perdu beaucoup d’abonnés sur le fixe et le mobile au 3ème trimèstre

 
SFR a publié ses résultats juste avant le week end prolongé du 11 novembre. Et pour cause, puisque l’opérateur affiche encore de grosses pertes d’abonnés. Une perte de clients qui sera difficile à endiguer alors que la grogne monte chez les abonnés et que des associations de consommateurs dénoncent les pratiques de SFR
 
Recrutements sur le fixe
 
Au cours de ce 3ème trimestre, SFR a encore perdu 75 000 abonnés sur le fixe. Un chiffre qui est en augmentation par rapport au 2ème trimestre (-58 000) ainsi que par rapport au 3ème trimestre 2015 (-42 000)
 
Même si le nombre d’abonnés diminué, le chiffre d’affaires de l’activité fixe repart à la hausse au 3ème trimestre 2016 (+1,3% sur un an). Cela est dû à la progression de l’ARPU fixe (+4,2% sur un an) et un trimestre entier de retombées des offres contenus et de la convergence initiée en 2016 (l’ARPU combiné fibre/DSL atteint 37,3 euros au T3 2016, contre 35,8 euros au T3 2015)

Recrutements sur le mobile
 
Sur le mobile, les recrutements sont aussi en berne. L’opérateur a ainsi perdu 73 000 abonnés au cours du 3ème trimestre. Comme pour le fixe l’ARPU mobile a continué à grimper à 26,1 euros au 3ème trimestre (contre 24,6 et 25,0 euros au T1 et T2 2016 respectivement) et se stabilise par rapport à la même période l’année dernière (-1,4%)
 
 
SFR mise sur l’investissement dans ses réseaux
 
SFR a, pour le quatrième trimestre consécutif, mis en service le plus grand nombre de nouveaux sites 4G, soit sur un an le plus gros déploiement jamais réalisé en France par un opérateur (4 549 nouveaux sites). SFR couvre désormais en 4G/4G+ 73% de la population française (+13pts en un an). En fibre (FTTB/FTTH), SFR continue de faire la course en tête avec un parc de prises porté à 8,936 millions (débit compris entre 100Mbit/s et 1Gbit/s). Selon SFR, « la relance massive des investissements engagée depuis un peu plus d’un an a porté ses fruits. »