Free : Découvrez comment se passe la migration en fibre sur les zones moyennement denses

Free : Découvrez comment se passe la migration en fibre sur les zones moyennement denses

Dans les zones moyennement denses (ZMD), c’est-à-dire la plupart des grandes villes qui ne sont pas en zones denses, la mise en commun des moyens permet de déployer un réseau unique et mutualisé et de desservir ainsi une population plus large. 
 
Sur ces zones, même si c’est Orange qui déploie, chaque opérateur acquiert et donc cofinance le déploiement à hauteur de la part de marché locale souhaitée. L’engagement de cofinancement du Groupe Iliad porte sur plus de 4,5 millions de logements en dehors des Zones Très Denses, qui seront déployés d’ici 2020. 
 
Depuis le début de l’année Free a commencé à raccorder les premiers Freenautes sur ces zones et cela va s’accélérer au cours des prochains mois. Environ une quarantaine de villes sont prêtes avec des équipements en place dans les NRO d’Orange. 
 
Xavier Niel nous a assuré, lors du #FreeDay2016 que Free était le seul acteur à déployer en partenariat avec Orange dans les Zones Moyennement Denses. Il a indiqué que "dans les ZMD en co-investissement avec Orange, Free a quelques mois pour rattraper son retard, et une fois le retard rattrapé, on arrivera en même temps qu’Orange sur ces zones là".
 
La procédure pour les Freenautes qui passent de l’ADSL à la fibre sur les ZMD
 
Concrètement, la migration est automatique dès que Free est prêt sur les zones concernées. La prise optique est installée par Orange dans le logement du Freenaute. Un rendez-vous est ensuite pris avec un technicien N3 de Free, qui vient raccorder la prise aux installations Free (route optique) car il s’agit d’un premier branchement.
 
Le convertisseur optique
 
Le technicien Free amène également un ONU (un convertisseur pour les ZMD) à connecter à la Freebox (Mini 4K ou Révolution). Il amène également le câble fibre optique. Selon le Freenaute que nous avons suivi, le tout a pris 25 minutes et la connexion fibre était disponible immédiatement. On peut alors voir des modifications sur l’interface abonné, même si pour le moment les indications sur le NRA ne sont pas encore explicites. Le cas que nous vous présentons se situe à Chatou, en Ile de France, sur une zone qui est donc en cours de migration vers la fibre.
 
 
On peut également noter une autre différence sur l’interface abonné : lors du basculement vers la fibre, l’abonné dispose de deux lignes actives : la nouvelle en fibre, mais également l’ancienne en ADSL. Dans notre cas, la connexion fibre a été effectuée hier, et la connexion ADSL devrait être coupée très prochainement.
 
 
Nous vous proposerons dans les prochains jours différents tests de cette nouvelle connexion Free en fibre optique sur les zones moyennement denses.