Fibre optique : Dans le plus grand secret, Free contacte des abonnés en dehors des ZTD

Fibre optique : Dans le plus grand secret, Free contacte des abonnés en dehors des ZTD

Free continue d’agir en sous-marin. L’opérateur intensifie, dans le plus grand secret, les raccordements d’abonnés FTTH dans les zones moins denses. C’est ainsi que Free s’est approché d’un Freenaute résidant « à Saint Ouen L’Aumône, où le réseau Orange semble accessible à Free. J’ai été contacté par Free afin de prendre rendez-vous pour installer une prise optique et y activer la ligne ». L’opérateur devrait également lui proposer le nouveau convertisseur optique que nous vous présentions dans cet article.

Souvenez-vous, au début du mois de décembre 2015, Free dévoilait un nouveau convertisseur optique pour la Freebox Révolution pour les zones moyennement denses, avant de faire machine-arrière. 

D’autres villes en zones moins denses sont également concernées par ce déploiement "secret", comme à Castelnau-le-lez, près de Montpellier, où un abonné a gagné plusieurs centaines de Mb/s (passant de 4Mb/s en ADSL à plus de 400 Mb/s en FTTH).

Cet accord en dehors des ZTD s’appuie sur l’offre de cofinancement de France Télécom-Orange. L’offre, accessible à tous les opérateurs, prévoit des décaissements progressifs, suivant le déploiement effectif du réseau.

En août 2012, en dehors des Zones Très Denses, le Groupe Iliad a été le premier opérateur à souscrire à l’offre d’Orange d’accès aux lignes FTTH déployées par l’opérateur historique en s’engageant à cofinancer certaines des agglomérations proposées. Cette offre permet à chaque opérateur d’acquérir et donc de cofinancer le déploiement à hauteur de la part de marché locale souhaitée. La mise en commun des moyens permet de déployer un réseau unique et mutualisé entre les répartiteurs optiques et les abonnés, et de desservir ainsi une population plus large.

L’engagement de cofinancement du Groupe porte sur plus de 4,5 millions de logements en dehors des Zones Très Denses, qui seront déployés d’ici 2020. Le Groupe souhaite accompagner le cas échéant l’opérateur historique lors de futurs déploiements. Selon le dernier rapport de gestion du Groupe, au 30 juin 2015, ILIAD disposait d’une couverture de 700 000 prises raccordables sur cette zone. 

Merci à T0mate