« Ni Pigeons, Ni Espions » lance l’Appel du 1er Juin contre la surveillance généralisée

« Ni Pigeons, Ni Espions » lance l’Appel du 1er Juin contre la surveillance généralisée

« Les députés ont voté le projet de loi sur le renseignement, mais les boîtes noires ne sont pas encore légalisées ! Des parlementaires inconséquents ont pu voter la surveillance généralisée, cédant au diktat sécuritaire, oubliant les libertés individuelles, sacrifiant notre économie numérique. Cependant, rien n’est perdu ! ». C’est ainsi que « Ni Pigeons, Ni Espions » appelle les citoyens, les acteurs du numériques, les élus et les institutionnels à se mobiliser contre la loi relatif au renseignement. 

A l’image de l’Appel du 18 juin du Général De Gaulle, et à la veille de l’ouverture des débats sur le Projet de loi Renseignement au Sénat, « Ni Pigeons, Ni Espions » lance l’Appel du 1er Juin contre la surveillance généralisée et pour la préservation de l’environnement numérique français.

« Les technologies numériques peuvent être un atout formidable pour la France qui regorge de talents. Mais pas si la France mine sa propre compétitivité ! Adressé aux Parlementaires et au Gouvernement, c’est un appel à ne pas hypothéquer l’avenir de notre économie numérique au nom d’illusions sécuritaires ; un appel à développer conjointement la sécurité et la confidentialité comme accélérateurs de succès économique, protections de nos richesses numériques et renforts des libertés démocratiques ».

« Ni Pigeons, Ni Espions » invite les élus et les institutionnels à débattre et nouer le dialogue pour préserver l’avenir de l’écosystème numérique français le 1er juin 2015 à 18h à Numa.

Au programme de ce rassemblement :

-  18h00 : Accueil : Présentation de la déclaration « Ni Pigeons, Ni Espions » et de l’Appel du 1er juin.

-  18h10 : Workshop, Comment ça marche une boite noire ?

-  18h20 : Préambule. Eléments techniques et impacts économiques.

-  19h00 : Débat. Législation, technologie, sécurité et libertés.

-  19h45 : Outils pour préserver sa vie privée et son anonymat à la portée de tous.

Présenté le 19 mars en Conseil des Ministres par le premier ministre Manuel Valls, ce texte fait l’objet d’une procédure d’urgence. Adopté le 5 mai dernier par les députés de l’Assemblée nationale, le projet de loi relatif au renseignement sera examiné au Sénat le 2, 3 et 4 juin et sera voté le 9 juin 2015. Le temps est plus que jamais à l’action.

Pour s’inscrire (inscription gratuite et ouverte à tous), rendez vous ici.

NB : Toujours présent dans les débats de société qui touchent au Numérique, Univers Freebox a organisé en partenariat avec la Quadrature du Net, un « Quadr’apéro » portant sur le projet de loi sur le Renseignement, ainsi que sur la neutralité du net, au coeur de l’actualité ces derniers temps. Vous pouvez retrouver ce débat dans la vidéo ci-dessous :