Cession de Numero 23 : M6 était intéressé par le rachat


Le grand gagnant du jackpot organisé par le CSA est Pascal Houzelot. Après s’être vu gracieusement remettre Numero 23 il y a 3 ans, le président de la chaîne va céder ses 70 % au groupe Nextradio TV pour la somme rondelette de 88,6 millions d’euros – 50 en cash, puis les 40 restant plus tard en cash aussi, ou sous forme de 5 % du capital de NextRadio TV.

Le gouvernement est aussitôt monté au créneau, plein d’indignation ; suivi par TF1, Canal+ et M6 dont les patrons respectifs ont réalisé le 10 avril dernier une petite lettre commune à destination du CSA. Ces trois-là dénoncent une approche de spéculation, puis le terme « fraude » est carrément employé. Le trio se gargarise, ceux qui « eux respectent les règles de la régulation et se retrouvent en concurrence avec des acteurs qui ne remplissent pas leurs obligations », écrivent-ils.

Le trio semble oublier ses propres turpitudes. TF1 avait repris TMC et NT1 à Claude Berda de la même manière, pour 192 millions d’euros ; et Canal + s’était offert D8 et D17 pour 365 millions via des OPA similaires. Quant à M6, le Canard Enchaîné a pu mettre la main sur une lettre, douce correspondance entre la banque Rothschild et un membre du directoire de M6 ; qui est en réalité un « accord de non divulgation », démontrant que M6 était intéressé pour récupérer Numéro 23. On comprend désormais mieux la tentative de blocage de la part du « cartel de l’audiovisuel ».

 

Source : Le Canard Enchainé