Bouygues attaque Free, qu’il accuse de bridage sur l’itinérance Orange

Selon les informations des Echos, Bouygues vient d’attaquer Free devant le tribunal de commerce de Paris en l’accusant de « pratique commerciale trompeuse ». Le groupe de Martin Bouygues met en cause le débit réduit sur l’itinérance Orange avant que les abonnés Free Mobile n’aient utilisé leur 3Go de fair use. Dans l’assignation, qu’a pu se procurer le journal Les Echos, il est indiqué : « Il est désormais établi que lorsque Free Mobile utilise le réseau d’Orange, Free Mobile réduit drastiquement le débit de ses clients sur certains services identifiés, alors même que ces derniers n’ont pas atteint le seuil de consommation qui leur est fixé »
 
C’est également sur le bridage de certains services ciblés, toujours via l’itinérance Orange, que Bouygues attaque Free en justice. Cela permettrait à Free de « garder sous contrôle la facture qu’il règle à Orange pour l’utilisation de son réseau car, plus un abonné Free télécharge de données, plus le montant reversé par Free à Orange est important. », rapportent les Echos qui ont eu accès à l’assignation.
 
Bouygues estime ainsi qu’il y a tromperie de la part de Free, et explique dans l’assignation que « si le bridage n’avait pas eu lieu, Free Mobile aurait dû répercuter les véritables coûts d’itinérance dans le prix de ses offres, ce qui l’aurait nécessairement conduit à proposer des prix plus élevés »
 
Si le bridage sur certains services via l’itinérance Orange a déjà été démontré à de multiples reprises depuis plus de 2 ans maintenant, il n’a pour le moment jamais été établi qui de Free ou Orange en était responsable, et pour quelle raison. L’action de Bouygues permettra peut être de connaitre la vérité. Une audience doit se tenir le 18 décembre au tribunal de commerce.