Deux ans après SFR attaque Free Mobile pour “dénigrement” et “concurrence déloyale”

Deux ans après SFR attaque Free Mobile pour “dénigrement” et “concurrence déloyale”
 
Alors que Bouygues vient d’enterrer la hache de guerre avec ses concurrents, selon BFM Business, SFR prend le relais.
 
Plus de 2 ans après l’apparition de Free Mobile, SFR porte plainte contre le 4 e opérateur pour "concurrence déloyale" et "dénigrement". Il réclame plusieurs dizaines de millions d’euros en dommages et intérêts.
 
Les faits qui sont reprochés sont toujours cette fameuse conférence de lancement qui avait vu Xavier Niel prononcer des mots fleuris comme "pigeon", "arnaque", "racket", "escroquerie"...
 
On peut néanmoins se demander ce qui justifie ce réveil tardif. De son côté Bouygues n’avait pas traîné à attaquer Free pour ses propos et avait gagné 20 millions d’euros en février 2013. Si Free avait fait appel de la décision il a conclu un accord avec Bouygues mettant fin à leurs différents litiges. 
 
SFR cherche-t-il a reprendre le flambeau ou à récupérer de l’argent facile en assignant son concurrent en justice. Si les litiges avec Bouygues Télécom sont désormais réglés, la bataille juridique ne fait que commencer. De son côté, selon les informations de BFM Business ,le procès en appel de SFR au sujet de la vente subventionnée de téléphone mobile "se présenterait plutôt bien" pour Free.