L’ARCEP se dit maintenant ouverte à un retour à 3 opérateurs, avec un possible rachat de Bouygues Télécom

L’ARCEP se dit maintenant ouverte à un retour à 3 opérateurs, avec un possible rachat de Bouygues Télécom

 
Ainsi que nous vous le rapportions mercredi, Jean Ludovic Silicani était auditionné par la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale. L’occasion pour lui de faire un bilan plutôt positif de l’arrivée de Free Mobile.
 
Mais au delà du bilan, le Président de l’ARCEP a également fait évoluer sa position. Alors que l’Autorité avait jusque là milité pour un marché à 4 opérateurs, elle n’est aujourd’hui pas fermée à une concentration dans le secteur des télécoms
 
 
"De même qu’il était utile en 2008 et 2009 de faire un entrer un quatrième acteur pour réanimer un marché congelé, stérilisé et inerte sur le mobile, de même aujourd’hui on peut parfaitement envisager que le marché se reconcentre raisonnablement", a déclaré Jean Ludovic Silicani. Et d’ajouter : "Il le fait déjà puisqu’il y a un projet de concentration entre Numericable et SFR […] Il peut y avoir d’autres concentrations qui concerneront forcément, si elles ont lieu, l’opérateur le moins important du secteur qui est Bouygues Telecom
.
Maintenant, nous devons respecter le choix qui a été annoncé la semaine dernière par Bouygues Telecom de demeurer pour l’instant indépendant en investissant et en essayant de redresser cette entreprise",