Numéricable voudrait boucler les négociations avec SFR avant la fin de la semaine, sans surenchérir

Numéricable voudrait boucler les négociations avec SFR avant la fin de la semaine, sans surenchérir

Vivendi est rentré en négociations exclusives avec Altice, et ce, jusqu’au 4 avril. Cela n’a pas empêché Bouygues de surenchérir jeudi dernier, portant la partie cash à 13,15 milliards d’euros, soit 1,85 milliard supplémentaire. L’opérateur bleu ciel poursuit sa bravade jusqu’au bout, et à même proposé hier, une clause de non-exécution, décidément prêt à tout pour attirer l’attention.

En face, Altice et Numéricable ont indiqué ne pas vouloir relever leur offre, sous couvert de leur période d’exclusivité. Les analystes s’attendent pourtant au contraire. L’agence Bloomberg rapporte que Vivendi serait en attente d’une surenchère d’Altice, citant des sources proches du dossier, quand bien même l’offre de Numéricable serait toujours la plus séduisante pour Vivendi.

Malgré la pression des analystes, Numéricable n’envisagerait pas de modifier son offre, rapporte le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

"L’offre d’Altice a été retenue en prenant en compte tous les critères du conseil de Vivendi ; ces critères n’ont pas changé" écrit le Wall Street Journal. Le quotidien précise aussi que Patrick Drahi serait en ce moment en phase finale, cherchant à sceller un accord avant le 4 avril, date signant la fin de l’exclusivité. Les Echos confirment, et indiquent que Numéricable espère boucler les négociations cette semaine.

Un représentant d’Altice confirme aussi que Numéricable serait bien en train de trouver un accord définitif avec Vivendi, rapporte Bloomberg.