Internet.org : Zuckerberg cherche à convaincre les opérateurs français

Encore plus attendu que le Galaxy S5, Mark Zuckerberg a tenu sa conférence au Mobile World Congress lundi 24 février en fin d’après-midi. Le patron de Facebook est brièvement revenu sur le récent rachat de WhatApps, précisant que "Je pense que WhatsApp tout seul vaut plus que 19 milliards […] il y a très peu de services dans le monde qui touchent un milliard de personnes."


Crédit photo : telecomlead

Malgré sa bonne affaire, le milliardaire de 29 ans n’est pas là pour s’étaler sur WhatsApp. Sa nouvelle obsession : promouvoir Internet.org, le projet fou de connecter à internet les deux tiers de la population mondiale n’y ayant toujours pas accès. "Seules 1 personne sur 3 peut se connecter. Pourquoi n’y a-t-il pas plus de gens connectés ?" indique le site officiel.

L’objectif pour Zuckerberg étant de connecter 2 à 3 milliards d’internautes supplémentaires d’ici 2020. L’opération pourrait aussi créer 100 millions d’emplois et "réduire la pauvreté".

La raison de la présence du fondateur de Facebook à un congrès de téléphonie mobile ou jamais il n’était convié jusque-là, devient soudainement évidente. Des grands noms de la scène numérique comme Samsung, Qualcomm, Ericsson ou encore Opera, sont déjà en partenariat avec Internet.org. Le MWC semble le moment opportun pour tenter de rallier de nouveaux acteurs au projet. Le jeune patron a d’ailleurs convié à un diner plusieurs personnalités importantes de la sphère numérique, notamment Stéphane Richard, PDG d’Orange.

Malgré cette attention louable, on peut imaginer un nouveau moyen pour Zuckerberg d’augmenter le nombre d’utilisateurs de Facebook hors pays occidentaux.

Source : 01net