Montebourg répond à Xavier Niel sur RTL, et continue à mentir sur l’emploi dans les télécoms

Montebourg répond à Xavier Niel sur RTL, et continue à mentir sur l’emploi dans les télécoms
 
Le Tweet-clash entre Montebourg et Xavier Niel s’est étendu à la radio puisque le ministre du redressement productif a répondu au fondateur de Free ce soir sur RTL, face à Marc Olivier Fogiel.
 
Et Arnaud Montebourg continue à user de propos et arguments mensongers, à savoir que des emplois ont été détruits dans les télécoms depuis l’arrivée de Free Mobile. L’ARCEP a montré que cela était faux, dans la seule étude officielle qui existe à ce jour. Mais visiblement, à défaut d’arguments valables pour justifier sa position, le Ministre continue dans le déni de la réalité. Il a ainsi affirmé ce soir que « Défendre le pouvoir d’achat en faisant des chômeurs, c’est la pire manière de porter atteinte au pouvoir d’achat" . Le Président de l’ARCEP en personne avait pourtant expliqué devant les sénateurs, étude à l’appui, qu’il n’y avait pas eu de destructions d’emplois dans les télécoms. 
 
Montebourg a également estimé que la stratégie de Free a fait le bonheur des actionnaires. Même si cela est vrai, il oublie de rappeler que parmi tous les opérateurs télécoms, c’est Free qui redistribue le moins (et de loin) de dividendes et réinvestit l’essentiel de ses bénéfices. A titre d’exemple, Martin Bouygues actionnaire de son entreprise tout comme Xavier Niel, s’est versé 106,2 millions d’euros en 2012 contre 12,5 millions pour Xavier Niel. C’est pourtant sur les arguments de Martin Bouygues que se fonde l’opposition d’Arnaud Montebourg à Free Mobile
 
Pour tenter de dédramatiser l’affaire, le Ministre a cependant affirmé « J’ai de l’admiration pour Xavier Niel, qui a de l’humour »