Lutte contre les propos haineux : Twitter veut inviter à réfléchir avant de publier

Lutte contre les propos haineux : Twitter veut inviter à réfléchir avant de publier

Mieux vaut prévenir que guérir. Twitter semble avoir pris cette phrase au pied de la lettre pour lutter contre les échanges haineux sur sa plate-forme.

La fonctionnalité fait l’objet de tests depuis l’été 2020 et commence à être déployée par Twitter pour les utilisateurs Android et iOS. Reposant sur l’intelligence artificielle, elle consiste à détecter des échanges virulents entre utilisateurs, en invitant à réfléchir avant de poster des propos potentiellement insultants ou blessants que l’on pourrait regretter plus tard.

L’utilisateur pourra ainsi voir surgir une fenêtre d’alerte l’invitant à modifier son message ou à ne pas le poster. Il pourra aussi décider de poster la message sans le changer. Les algorithmes tiendront évidemment compte de certains paramètres comme la nature de la relation entre les deux internautes ou leur fréquence d’interactions, afin de limiter les fausses alertes. Sans oublier que les internautes pourront signaler une alerte jugée non pertinente.

Twitter justifie le déploiement de cette nouvelle fonctionnalité en citant quelques chiffres montrant son efficacité. Selon le réseau social à l’oiseau bleu, durant la phase de test, 34 % des personnes ayant reçu une alerte ont modifié le message ou décidé ne pas l’envoyer. Les personnes ayant reçu une alerte ont par ailleurs réduit de 11 % leur volume de commentaires potentiellement offensants.