Altitude s’empare de 25 réseaux fibre, dont la cession conditionnait le rachat de Covage par SFR

Altitude s’empare de 25 réseaux fibre, dont la cession conditionnait le rachat de Covage par SFR

SFR devait céder une partie des actifs de Covage, opérateur d’infrastructures dont il a récemment fait l’acquisition. C’est finalement Altitude Infra qui va s’emparer des 25 réseaux concernés.

Un feu vert conditionné. Fin 2020, SFR avait obtenu l’aval de Bruxelles pour l’acquisition de Covage à condition toutefois de céder une partie des réseaux détenus par l’opérateur d’infrastructures. Il s’agissait pour rappel d’éviter les problèmes de concurrence. Deux opérateurs d’infrastructures, Altitude Infra et Axione, avaient manifesté leur intérêt et s’étaient ainsi positionnés pour acquérir l’ensemble des réseaux concernés.

Altitude en négociations exclusives

Dans un communiqué commun, Altitude Infra, qui gère 19 Réseaux d’Initiative Publique et revendique 1 million de prises déployées, et Xp Fire, entité née de la fusion entre SFR FTTH et Covage qui se revendique le premier opérateur d’infrastructures en France avec 7 millions de prises déployées, annoncent l’entrée en négociations exclusives pour la reprise de la totalité des actifs. La finalisation de la transaction doit intervenir au cours du second semestre 2021, après validation de la Commission européenne.

25 réseaux

Les 25 réseaux concernés correspondent à l’activité boucle locale fibre optique de Covage dans les réseaux d’initiative publique, soit 95 % de l’activité FttO (Fibre jusqu’au bureau) de l’opérateur. Parmi eux, 15 filiales de Covage actives quasi exclusivement sur le marché de gros des services de capacité sur BLOD (Boucle Locale Optique Dédiée) et 10 filiales de Covage actives marginalement sur le marché de gros des services de capacité sur BLOD et qui déploient par ailleurs sur les réseaux FTTH.