Déploiement 5G : Orange et Free creusent l’écart avec SFR et Bouygues sur la bande coeur

Déploiement 5G : Orange et Free creusent l’écart avec SFR et Bouygues sur la bande coeur

Comme tous les mois, l’ANFR dévoile son observatoire des déploiements 5G. Largement en tête toutes fréquences confondues, Free bataille pour rester au contact avec Orange sur la bande 3,5 GHz. Derrière, SFR et Bouygues sont à la traine.

Que s’est-il passé lors du mois de mars ? Selon l’Agence nationale des fréquences, au 22 857 sites 5G ont été autorisés par l’ANFR en métropole depuis le lancement de la cinquième génération de téléphonie mobile, dont 12 213 déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs . “La quasi-totalité de ces implantations 5G ont été autorisées sur des sites existants, déjà utilisés par les technologies 2G, 3G ou 4G. Seuls 2 sites n’hébergent que de la 5G”, indique aujourd’hui l’ANFR.

Sur le mois de mars, les sites 5G autorisés ont donc augmenté de 5,3 %. Selon les déclarations des opérateurs, 53,4 % des sites autorisés sont techniquement opérationnels. 

Au 1er avril 2021, Free reste ainsi premier en nombre de sites 5G avec 8 086 supports activés devant Bouygues Telecom (2609), Orange (1390) et SFR (1162).

Si l’opérateur de Xavier Niel Free fait toujours cavalier seul, il le doit au déploiement de la technologie sur la bande 700 MHz permettant une couverture plus étendue et une meilleure pénétration dans les bâtiments, mais les débits sont moindres en comparaison des autres fréquences utilisées. Au cours du mois de mars, le trublion a ainsi activés 1030 sites dans cette bande. En face la concurrence déploie beaucoup moins sur la bande 2100 MHz.

 

Orange devant sur la 5G 3,5 GHz

 

Après avoir avoir déployé plus de sites que la concurrence sur la bande 3,5 GHz, en février, Free cède sa place à Orange. L’opérateur historique a ainsi activé 298 nouveaux supports lors du mois de mars contre 253 pour Free Mobile, de quoi conforter sa première place au général avec 1 106 sites opérationnels dans la bande coeur contre 827 pour Free Mobile.

A la traine, SFR et Bouygues Telecom ne peuvent suivre la cadence. L’opérateur au carré rouge a seulement déployé 146 sites le mois dernier, son réseau compte aujourd’hui 406 sites.

Pire encore pour l’opérateur de Martin Bouygues avec 85 nouveaux sites 3,5 GHz pour un total de 520 supports. Les deux opérateurs devront vite se réveiller, sous peine de louper le coche sur la 5G. A titre de comparaison, Free Mobile compte plus de deux fois plus de sites 3,5 GHz que SFR. Idem pour Orange face à Bouygues.