Free Mobile : trop proche, pas assez rentable, l’antenne-relais est refusée

Free Mobile : trop proche, pas assez rentable, l’antenne-relais est refusée

Une commune dit non à une antenne-relais Free Mobile pour sa proximité avec les habitations et son impact sur le paysage. Elle juge par ailleurs le loyer pas assez élevé.

Free voudrait installer une antenne-relais de téléphonie mobile à Sanchey, commune dans le département des Vosges, dans l’Est de la France. L’opérateur de Xavier Niel lorgnait plus précisément une parcelle de 42 m² appartenant à la commune, au bout du parking de la Comtesse, dans le secteur de Bouzey.

Le dernier conseil municipal de Sanchey a été l’occasion, pour le maire Gilles Dubois, de présenter en détail le projet de Free. Celui-ci a ainsi éte refusé à l’unanimité. Il n’y aura par conséquent pas de nouvelle antenne.


Endroit où aurait du être installée l’antenne (crédit photo Vosges Matin)

Trop proche, pas esthétique, pas assez rentable

Plusieurs motifs ont motivés ce refus : la proximité des habitations, la pollution visuelle et l’aspect financier.

Concernant la proximité des habitations, la distance séparant l’antenne-relais et les premières habitations est de 118 mètres. Bien en dessous des 300 mètres réglementaires. À propos de la pollution visuelle, le conseil municipal a estimé que l’équipement dénaturerait le site du Bouzey. Enfin, concernant l’aspect financier, les 2 000 euros de loyer annuel proposés par le telco sont jugés insuffisants par rapport à ce qui se pratique dans le secteur.

Source : Vosges Matin