Huit sites pornographiques importants sommés par le CSA d’intégrer un système de vérification d’âge

Huit sites pornographiques importants sommés par le CSA d’intégrer un système de vérification d’âge

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel muscle son jeu en matière de protection des plus jeunes face aux contenus pornographiques. Des plateformes comme Pornhub ou XVideos sont concernées.

Je certifie être majeur” ne suffit plus. Huit sites pornographiques avec un accès gratuit ont reçu au début du mois un courrier du CSA les sommant de mettre en place un système de vérification de l’âge. Pornhub.com, Xhamster.com, Xvideos.com, Xnxx.com, Tukif.com, Jacquieetmichel.net, Jacquieetmicheltv.net, Jacquieetmicheltv2 avaient jusqu’au 16 mars pour mettre en place un solution.

Dans le cas contraire, ces sites encourent des sanctions allant de la simple amende à une fermeture de la plateforme en France. « À l’expiration de ce délai, nous vous informons que la procédure de mise en demeure prévue peut être engagée », prévient l’autorité de régulation dans sa lettre. Actuellement, aucune solution n’est proposée par les différents sites incriminés, certains ont mis en place un sondage interrogeant les utilisateurs sur la pertinence d’une vérification d’âge sur leur plateforme, d’autres présentent des outils tiers pour filtrer les contenus adultes sur un navigateur.

Cette initiative du CSA fait suite à la nouvelle loi contre la violence domestique adoptée l’année dernière par le Parlement, incluant donc ce type de dispositions à mettre en place. A noter que dans d’autres pays, comme le Royaume-Uni, ce débat a également eu lieu mais qu’aucun outil n’a pu être mis en place sans mettre en péril les données personnelles.

En France, pour l’instant les outils à utiliser ne sont pas encore déterminés. L’utilisation des identifiants France Connect ou encore des identifiants bancaires ont été envisagés, sans qu’un choix clair ait été établi. A noter que le gouvernement a également mis en place une nouvelle plateforme pour informer et éduquer les parents et les enfants aux risques que pose l’exposition des jeunes à la pornographie.

Source : Politico