Ca bouge enfin pour les abonnés Freebox Delta avec player Pop

Ca bouge enfin pour les abonnés Freebox Delta avec player Pop

En lançant la Freebox Pop, Free a en réalité lancé 3 nouvelles offres. Et l’une d’entre elles, nommée “Delta + Pop”, rencontre un gros succès. Mais l’opérateur n’arrive toujours pas à faire face à la demande et les retards s’accumulent.

Depuis le lancement de la Freebox Pop, Free propose également son nouveau Player sous Android TV aux abonnés Freebox Delta (nouveaux abonnés ou migration), qui peuvent le choisir à la place de l’enceinte connectée initialement proposée dans l’offre haut de gamme. Il est proposé sans surcoût. De quoi contenter les fans de la Freebox Delta qui n’ont pas forcément envie d’acheter le Player Free-Devialet.

De gros retards mais qui diminuent

Comme on peut le constater sur le site de freebox.toosurtoo, cette offre est celle qui rencontre proportionnellement le plus de succès, même davantage que l’offre Freebox Pop “classique”. Mais le revers de la médaille est que, comme le montre ces statistiques, c’est la seule offre à afficher des retards de livraison conséquents en ce qui concerne les demandes de migration. Pour les nouveaux abonnés, l’opérateur a par contre réussi à revenir à une situation normale. Et surtout, ça évolue enfin pour les migrations ! Il faut encore plusieurs mois pour recevoir sa nouvelle box, mais les 3/4 des demandes ont été satisfaites, alors que seuls un peu plus de 60% avaient été livrés le mois dernier.

Situation au 2 mars des demandes et réceptions des offres Freebox Pop, pour les abonnés inscrits sur freebox.toosurtoo,

Free s’explique mais ne donne toujours pas de délais

Xavier Niel a expliqué en janvier les raisons de ce problème : “On a repris la Delta on l’a repackagée avec un Player différent (NDLR : celui de la Freebox Pop) et maintenant on a plusieurs mois de retard sur les migrations. On est saturés”. Et d’ajouter : “On dit toujours chez Free qu’une très bonne box est une box sur laquelle on a des problèmes de stock. Donc on s’est retrouvé avec des problèmes de stock, des problèmes d’approvisionnement parce qu’on avait décidé d’arrêter le transport aérien pour des raisons écologiques et donc on fait du transport routier, du transport par bateau et malheureusement on s’est retrouvé avec des moyens de transport saturés, liés au transports des masques au début et d’autres produits ensuite. on se retrouve avec du retard, ce qu’on aime pas trop.”