Tech chez Free : focus sur le retour haptique

Tech chez Free : focus sur le retour haptique

Avec le petit dico des technologies utilisées par Free, c’est l’occasion d’approfondir vos connaissances du monde des télécoms et, par extension, des nouvelles technologies. Aujourd’hui, parlons de retour haptique.

À la première vague d’abonnés à son offre Freebox Delta, l’opérateur de Xavier Niel a proposé un player Free Devialet accompagné de deux télécommandes : une télécommande classique avec des boutons physiques et une télécommande plus évoluée avec écran tactile. Cette seconde télécommande propose aussi un retour haptique, à savoir des vibrations générées par un moteur pour avoir confirmation des interactions avec son écran tactile. Une confirmation qui permet de compenser l’absence des petits clics lors de l’appui sur les boutons physiques d’une télécommande classique.

Ce retour haptique se retrouve également dans les smartphones tactiles pour, par exemple, avoir confirmation lors d’une interaction avec l’écran tactile. Cela peut être l’appui sur les boutons de navigation sur Android, l’ouverture du menu de suppression de l’application sur iOS ou encore la saisie à l’aide du clavier virtuel. Dans le domaine de la réalité virtuelle, des vibrations au niveau de gants permettent de matérialiser des actions avec l’environnement perçu par les yeux grâce au casque. La saisie d’un objet, par exemple. Cela peut aussi être utilisé dans le cadre de l’accompagnement aux personnes mal-voyantes.

Toujours pour enrichir les interactions avec l’utilisateur grâce aux vibrations, on peut citer les moteurs embarqués dans les manettes de jeu PlayStation 2 ou GamePad Freebox. Des vibrations permettant de matérialiser les coups reçus dans un jeu de combat, une explosion dans un jeu d’action ou encore les collisions dans un jeu de voiture, afin d’offrir une meilleure immersion dans le jeu.