Free vous propulse au beau milieu de l’installation d’un pylône 4G de 30 mètres de haut en zone blanche

Free vous propulse au beau milieu de l’installation d’un pylône 4G de 30 mètres de haut en zone blanche

Free Mobile continue l’implantation de sites multi-opérateurs dans le cadre du New Deal et n’hésite pas présenter certaines installations spectaculaires en caméra embarquée. 

Malgré le reconfinement, Free poursuit activement le déploiement de son réseau mobile partout en France. Dans le cadre du New Deal visant à généraliser la 4G partout sur le territoire d’ici fin 2022, l’opérateur a réalisé ce mois-ci un site multi opérateurs pour assurer la couverture mobile 3G/4G de la petite commune de Gorniès, située dans le département de l’Hérault en région Occitanie. L’occasion pour lui de présenter en vidéo la sortie de terre de son pylône et son installation par héliportage. Le site sera mis en service d’ici les fêtes de Noël avec trois mois d’avance, de quoi ravir les habitants de la commune.” Bientôt une zone blanche de moins en France”, se félicite à ce propos Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, maison-mère de Free.

Il faut le dire, le New Deal continue de porter ses fruits. Actuellement, 96% du territoire est couvert en 4G par au moins un opérateur (+ 7 points par rapport au 1er janvier 2018) et 76% couvert par tous les opérateurs en 4G (+ 31 points par rapport au 1er janvier 2018), a révélé cette semaine le régulateur.

 

La mobilisation des opérateurs est aujourd’hui totale en zone rurale afin de résorber les zones blanches dans les temps et ce n’est pas toujours une mince affaire. Certaines installations d’antennes se révèlent plus complexes et demandent plus de préparation que d’autres. Ce fut le cas 10 juin dernier, avec l’installation d’un pylône destiné à accueillir la 4G et la 5G de Free Mobile, à Triel-sur-Seine, dans le département des Yvelines.

L’opérateur a aussi procédé à un héliportage du pylône, tout en assurant la sécurité des techniciens et des spectateurs au sol. Le choix d’un hélicoptère s’explique par la présence d’anciennes carrières souterraines et de récents effondrements de chaussée, ce qui s’avère problématique pour le passage d’une grue. Le pylône a été amené en plusieurs morceaux et assemblé tels des legos par les techniciens.