Mobile : 96% du territoire désormais couvert en 4G par au moins un opérateur, les zones blanches sont en voie de disparition

Mobile : 96% du territoire désormais couvert en 4G par au moins un opérateur, les zones blanches sont en voie de disparition

Le New Deal mobile franchit une étape importante. L’objectif d’une 4G pour tous sera atteint comme prévu en 2022.

Résorber les zones blanches et généraliser la 4G sur tout le territoire, c’est la mission donnée aux opérateurs dans le cadre d’un accord signé avec l’Etat en janvier 2018, le New Deal. L’Arcep ne le cache pas, ” depuis 2013, la progression de la couverture nationale a été plus que laborieuse”, il fallait donc prendre le taureau par les cornes afin d’offrir à tous une connexion très haut débit digne de ce nom.

Côté barre de progression, l’heure est à l’optimisme, le régulateur estime que 96% du territoire est aujourd’hui couvert en 4G par au moins un opérateur (+ 7 points par rapport au 1er janvier 2018) et 76% couvert par tous les opérateurs en 4G (+ 31 points par rapport au 1er janvier 2018).

Le New Deal, c’est aussi  le dispositif de couverture ciblée, dont les zones sont identifiées par les collectivités territoriales. “A date, 462 nouveaux sites apportent des services de voix/SMS en « bonne couverture » grâce à la 3G et en très haut débit mobile (4G) sur des zones qui ont été identifiées et priorisées”, révèle la police des télécoms.

Bémol, 403 des 445 sites devant être mis en oeuvre avant le 9 octobre, ont été mis en service soit près de 91%. Les causes des retards sur les autres sites sont en cours d’analyse par l’Arcep. Mais le régulateur se montre confiant : “la dynamique va se poursuivre, 800 zones pourront être identifiées en 2021 et 2022 puis 600 par an les années suivantes, dans la limite de 5 000 par opérateur. Par ailleurs, un suivi a été mis en place avec les opérateurs pour s’assurer que la nouvelle période de confinement ne ralentisse pas les déploiements”.

Le président du régulateur, Sébastien Soriano a déclaré : « L’Arcep se félicite de la bonne avancée du New Deal mobile, grâce à la mobilisation des opérateurs, des acteurs locaux et des pouvoirs publics. L’Autorité veillera au plein respect par les opérateurs de l’ensemble des engagements pris. »

La bascule des sites en 4G avance

L’autre engagement d’Orange, Free, SFR et Bouygues dans le cadre du New Deal est de migrer tous les sites existants en 4G d’ici fin 2020 exception, s’agissant spécifiquement des sites du programme « zones blanches centres-bourgs ». “Les opérateurs avaient, au 1er novembre, déjà basculé près de 98% de leurs sites en 4G“, révèle la Fédération française des télécoms.

Les telcos doivent aussi avoir basculé l’intégralité des sites situés dans les zones blanches actuelles en 2022 – dont 75% d’ici fin 2020. Au 1 er novembre, ils avaient basculé 68% de ces sites.