En comptant ceux signés avec Free et Orange, Nokia revendique 100 contrats autour de la 5G

En comptant ceux signés avec Free et Orange, Nokia revendique 100 contrats autour de la 5G

Nouveaux contrats signés, nouveau cap symbolique pour Nokia. Le géant finlandais annonce avoir atteint la centaine de contrats autour de la 5G.

100, c’est le nombre de contrats 5G signés par Nokia. L’équipementier réseau finlandais a atteint ce cap symbolique grâce à la signature de 17 nouveaux accords commerciaux autour de la nouvelle technologie au cours du troisième trimestre 2020. Il a notamment signé cette semaine avec BT, ex-British Telecom, l’opérateur historique britannique de télécommunications. Nokia rappelle avoir signé avec les quatre premiers opérateurs américains et les trois premiers opérateurs au Japon et en Corée. 

“Cette dynamique commerciale pour la 5G auprès des opérateurs et entreprises s’appuie sur les avancées technologiques réalisées par Nokia”, estime l’équipementier, notant par exemple avoir été “le premier au monde à avoir lancé le découpage en tranches des réseaux 4G et 5G (network slicing), qui permet aux opérateurs de fournir à leurs clients des “tranches” uniques et indépendantes du réseau de bout en bout, adaptées à des applications spécifiques”. Nokia indique par ailleurs avoir proposé en avril dernier “la première solution de partage dynamique du spectre (DSS) du secteur, qui permet le partage du spectre entre la 2G, la 3G, la 4G et la 5G”.

Nokia a signé avec Free et Orange pour la 5G

En France, rappelons que Nokia a signé avec deux des quatre grands opérateurs télécoms. Partenaires depuis 2010 pour le déploiement de la 3G/4G, Iliad et Nokia ont en effet annoncé en septembre 2019 rempiler pour la 5G. Après plusieurs mois de tests, Orange avait indiqué, en janvier 2020, avait indiqué opter pour Nokia et le géant suédois Ericsson.