Orange choisit Ericsson et Nokia pour son réseau 5G

Orange choisit Ericsson et Nokia pour son réseau 5G

 

Après plusieurs mois de tests, Orange a fait son choix. Les deux équipementiers européens Nokia et Ericsson déploieront son réseau 5G. Pas de Huawei.

Sans surprise, Orange décide de poursuivre sa collaboration avec Ericsson et Nokia. A la suite de l’appel d’offre lancé début 2019 pour la sélection de ses fournisseurs d’équipement 5G, et au terme de plusieurs mois de tests, Orange a donc sélectionné les deux équipements européens, partenaires industriels de longue date. Tous deux “fourniront un ensemble de produits et services permettant le déploiement du réseau 5G sur l’ensemble du territoire. L’accord inclut les antennes ainsi que des services professionnels associés”, précise un communiqué ;

Le partenariat avec Nokia se concentre sur les régions Ouest et Sud-Est, zones sur lesquelles l’équipementier est déjà fournisseur 2G/3G/4G sur le réseau mobile de l’opérateur. Le géant finlandais apportera également sa solution AirScale basée sur la technologie 5G New Radio et les logiciels associés pour les nouvelles bandes de fréquences 5G.

Pour sa part, Ericsson déploiera le réseau d’accès radio 5G (RAN) en Ile-de France/Paris et dans les régions Nord-Est, Sud-Ouest et modernisera le réseau d’accès existant. “L’accord de cinq ans fera d’Ericsson le partenaire RAN majeur d’Orange France”, annonce l’équipementier. 

Le déploiement débutera rapidement afin que le réseau 5G d’Orange France soit prêt pour lancer les services 5G lorsque les fréquences seront disponibles.

Malgré son opposition à l’exclusion de Huawei en France, Orange prend donc les devants. Les premières autorisations ou refus sont attendus courant février.