Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms… Free s’empare d’Alice, Orange joue sur quatre plans etc..

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms… Free s’empare d’Alice, Orange joue sur quatre plans etc..

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


26 août 2008 : Free rachète Alice

Le début d’une belle histoire. Iliad et Télécom Italia finalisaient il y a 12 ans la cession de Liberty Surf Group SAS au profit de la maison-mère de Free. Une société bien plus connue pour sa marque phare : Alice. Ainsi, pour 775 millions d’euros, Iliad affirmait sa place de premier opérateur alternatif en France avec environ 4 millions d’abonnés à l’époque et une part de marché estimée à 25.5%.

Et pour ne rien gâcher, on vous remet cette musique dans la tête !


22 août 2006 : l’abonnement téléphonique désormais inclus dans le forfait Freebox

Free abolit définitivement l’abonnement téléphonique” ; affirmait l’opérateur en 2006. Après es avoir intégré l’abonnement téléphonique dans son offre à 29.99€/mois dans les zones dégroupées, c’est au tour des habitants des zones ne l’étant pas de pouvoir s’affranchir, sans surcoût de l’abonnement téléphonique. A l’époque, Free était le seul à proposer cette possibilité sans surcoût. Il proposait alors pléthore de services, avec bien sûr l’accès à internet, la portabilité gratuite du numéro, un nombre d’adresses e-mail illimité… 


19 août 2010 : Orange lance ses offres Quadruple Play , une stratégie “anti-Free”

10 ans auparavant, l’opérateur historique lançant ses offres Open, comprenant un forfait internet triple-play , couplé à un forfait mobile. Il n’était cependant pas le premier à le proposer, Bouygues ayant lancé ce type d’abonnement auparavant.

Outre le fait de ne pas être dépassé par son concurrent, Orange prévoyait également l’avenir, ces offres représentant l’arme “Anti-Free Mobile”. La convergence fixe+mobile était le prochain cheval de batailles des opérateurs et Free voulait s’y atteler lors du lancement de Free Mobile. Une manière d’essayer de couper l’herbe sous le pied de l’opérateur de Xavier Niel donc, même si les prix très attractifs de Free Mobile ont quand même fait sensation lors de son lancement, deux ans plus tard.


25 août 1967 : Joyeux anniversaire Xavier Niel !

Le papa de Free fête ses 53 ans ! Né à Maisons-Alfort, l’incorrigible trublion a eu un parcours plus que mouvementé. Pirate informatique ayant travaillé pour les services secrets français, mais aussi créateur de services de messagerie du minitel rose… L’homme d’affaire a porté bien des casquettes, jusqu’à révolutionner le monde des télécoms en créant Free. Toujours au centre des innovations de l’opérateur, Xavier Niel se diversifie également en participant à l’essor de diverses start-up, mais aussi en participant à la production audiovisuelle, avec Mediawan. Bon anniversaire au pirate !


23 août 2007 : Free annonce un partenariat avec Deezer

Difficile de passer à côté de Deezer, l’une des plateformes de streaming musical les plus populaires du moment. En 2007, le service ne proposait pas d’application et était certes bien moins complet que maintenant, mais Free avait vu le filon et voulait en faire profiter ses abonnés.

C’est pourquoi Deezer s’est retrouvé accessibles directement sur le site de l’opérateur de Xavier Niel, gratuitement, pour tous les Freenautes. Pas de logiciel nécessaire, il était possible d’écouter le catalogue de la plateforme, qui comptait alors plusieurs centaines de milliers de titres… Il a depuis bien évolué ! 😉