Facebook : après s’être attaqué aux fake news, le réseau social se penche sur le cas des informations obsolètes

Facebook : après s’être attaqué aux fake news, le réseau social se penche sur le cas des informations obsolètes

Facebook poursuit son ménage dans les informations circulant sur sa plate-forme. Il s’attaque à présent aux vieilles informations qui ne sont peut-être plus d’actualité.

Les réseaux sociaux veulent garder leur crédibilité. Ils font ainsi en sorte assainir leurs plate-formes en limitant la propagation de fausses informations, ce que l’on appelle également des fake news. Citons notamment celle sur les oiseaux foudroyés par la 5G ou celle faisant le lien entre 5G et coronavirus

Facebook attaque le problème sous un autre angle, en s’intéressant à présent aux informations datées, dont le partage peut également avoir des répercussions si elles ne sont plus d’actualité. Une nouvelle fonction a ainsi été introduite par le géant des réseaux sociaux.

Lors du partage d’un article, une notification indiquera si celui-ci date de plus de 90 jours, chose que n’aura peut-être pas remarqué l’utilisateur. Libre à ce dernier ensuite de poursuivre ou non la publication.

Dans l’idée, il s’agit de prévenir l’internaute que son information est datée et potentiellement obsolète, et de l’inviter à prendre l’habitude de vérifier que les informations sont toujours d’actualité avant de les relayer.

Source : 20 Minutes