Bouygues Telecom lance ses premières offres “compatibles 5G”, sans le réseau et plus chères

Bouygues Telecom lance ses premières offres “compatibles 5G”, sans le réseau et plus chères

Alors que l’opérateur militait pour un report de la 5G et estimait qu’elle ne servirait à rien, Bouygues Telecom propose de nouvelles offres premium compatibles avec son futur réseau 5G.

Changement de fusil d’épaule pour l’opérateur de Martin Bouygues. Il propose dorénavant sur son site Internet des forfaits Sensation (sa gamme premium) “compatibles 5G”, avec plusieurs offres si la souscription est faite avec l’achat d’un mobile et un forfait stand-alone.

Des offres compatibles 5G déjà disponibles…

Des offres estampillées 5G alors que les enchères ne se tiendront qu’en septembre, pour un lancement en fin d’année, c’est un véritable changement de cap qu’opère Bouygues Telecom avec ces nouvelles offres.

Vous pouvez ainsi dès à présent vous rendre sur le site de Bouygues Telecom et souscrire à plusieurs forfaits, qui seront donc compatibles avec le futur réseau de l’opérateur. 

L’opérateur revisite ainsi ses offres, avec un coût plus élevé ( de 2 à 5€ en plus d’après Bbox Mag), mais inclut plusieurs avantages comme l’option Multi-SIM incluse, un fair-use à l’étranger revu à la hausse, tout comme l’enveloppe de data ainsi que l’accès à B.TV. Chaque offre est soumise à un engagement de 24 mois. Il s’agit ici des forfaits requérant l’achat d’un smartphone, mais l’opérateur propose également une offre seule, avec un engagement de 12 mois cette fois.

… malgré les réserves et les risques pour Bouygues Telecom

Le lancement de ces offres, avec une étiquette 5G dessus, est une véritable surprise. Bouygues ayant été le premier à demander à l’État de repousser les enchères de la 5G, estimant que la technologie ne servirait à rien pour l’instant. D’autant plus que pour ce qui est du déploiement de la 5G, l’opérateur déplorait encore il y a quelques jours le flou dans lequel il était laissé au sujet de l’utilisation d’équipements Huawei. En effet, le refus de l’Anssi d’autoriser les équipements du fabricant chinois pourrait avoir des conséquences très importantes sur la position de Bouygues lors de la commercialisation de la 5G.

Une manière pour l’opérateur de se montrer confiant concernant la nouvelle génération de téléphonie mobile, même si cela reste avant tout du marketing. En effet, chaque opérateur se verra attribuer les fréquences 5G en septembre prochain. Il reste encore à Bouygues d’en acquérir puis d’installer les sites compatibles, sachant que tous ne sont pas fibrés… Tout reste encore à faire de ce côté pour réellement proposer la 5G aux Français. D’ailleurs, aucune mention n’est faite de la nouvelle technologie dans la brochure tarifaire de ses forfaits, qui a pourtant été mise à jour le 22 juin, renforçant l’impression d’étiquette collée aux forfaits Sensation.

Un lancement de la 5G qui reste incertain, et dans certaines zones uniquement comme le précise discrètement Bouygues Telecom

D’autant plus que l’Arcep a levé l’obligation pour les opérateurs de couvrir au moins deux villes en 5G d’ici la fin de l’année. Si les premières offres doivent arriver fin 2020, très peu de Français seront couverts en 5G à ce moment. On peut également se questionner sur l’engagement de deux ans de ces forfaits, qui “enfermera” l’abonné voulant bénéficier de cette nouvelle technologie pendant deux ans alors que rien ne garantit la couverture de son département sur cette période.