Alors qu’Altice France (SFR, BFM) va mettre 50% de ses salariés en chômage partiel, il indique avoir versé plus de 2,37 milliards de dividendes en 2019

Alors qu’Altice France (SFR, BFM) va mettre 50% de ses salariés en chômage partiel, il indique avoir versé plus de 2,37 milliards de dividendes en 2019

Des dividendes qui risquent de mal passer alors qu’Altice France va massivement faire appel aux aides de l’Etat.

Nous vous le rapportions il y a 2 semaines, c’est une très importante partie des salariés d’Altice, dont ceux de SFR, qui vont être mis au chômage partiel. Sur les 9000 employés français, la direction a annoncé aujourd’hui que 40% à 50% vont être mis au chômage partiel, mais selon les syndicats ce serait plutôt 60%. Ces derniers estiment que la direction profite d’un déplorable « effet d’aubaine ». La CFDT indiquait dans un tract que « dans le contexte actuel où s’organise la solidarité » c’est un « projet funeste et cynique qui vise à tirer profit de la détresse collective pour préserver des résultats économiques ». 

Et les résultats d’Altice France présentés ce lundi vont dans le sens des critiques des syndicats. En effet, la filiale française d’Altice indique avoir versé 2,371 milliards de dividendes sur l’année 2019, payés en plusieurs fois, après ne pas en avoir versé en 2018.

Il va donc être difficile pour Altice France/SFR d’expliquer qu’il a besoin de profiter du dispositif exceptionnel de chômage partiel pour toucher des aides de l’Etat. « S’il est certain que nos entreprises seront, comme toutes les autres, affectées d’une manière ou d’une autre par les mesures exceptionnelles de confinement qui s’imposent à beaucoup, il est tout aussi évident que par sa taille et sa nature, notre entreprise est l’une des plus mal placées pour faire appel au chômage partiel » estime la CFDT

Pour cette année, Altice, la maison-mère de SFR, a cependant assuré au Figaro qu’il renonçait au versement de dividendes, comme demandé par le gouvernement aux entreprises qui ont recours à des mesures de chômage partiel.