Free fait le point sur le déploiement de la fibre optique, ça progresse vite

Free fait le point sur le déploiement de la fibre optique, ça progresse vite

L’année 2019 a été l’année de tous les records pour la fibre optique chez Free. Avec des recrutements records mais aussi avec une accélération du déploiement de ses offres, notamment dans les zones moins denses.

Le déploiement des offres fibres à la fin de l’année 2019 a accéléré, notamment dans les RIP et les zones AMII d’Orange et SFR. La présentation des résultats du groupe Iliad pour l’année 2019 a été l’occasion pour l’opérateur de faire le point sur l’état de ses offres fibre. Fort des accords signés tant avec les opérateurs d’infrastructure qu’avec les deux grands FAI, Free comptabilisait fin décembre 13.9 millions de prises raccordables en France, avec une accélération notables dans ces zones moins denses. D’après l’opérateur, au début du mois de mars 2020, la fibre de Free est présente dans 15 millions de foyers.

Une arrivée des offres fibre de Free majoritairement dans les zones AMII en 2019

Fin 2019, Free comptait 4,3 millions de prises raccordables de plus en fibre optique chez Free par rapport à l’année dernière (9,6 millions). A titre de comparaison, entre 2017 et 2018, l’opérateur avait annoncé 3.4 millions de nouvelles prises raccordables. Le rythme s’accélère donc chez Free, et toutes les zones sont concernées.

evolution des prises raccordables pour Free 2019

En Zone Très Dense, c’est-à-dire la partie du territoire où la concentration de population est telle qu’il est viable que plusieurs opérateurs déploie leur propre réseau de fibre optique, Free comptait à la fin de l’année 2019 5 millions de prises raccordables, contre 3,9 millions en 2018. Une augmentation donc assez nette, avec 1.1 million de nouvelles prises raccordables en un an.

Mais la plus grosse augmentation se fait dans les zones moyennement et peu denses, où Free comptait, fin 2019, 8.9 millions de prises raccordables, dont 1,2 million en zone peu dense. Les offres de l’opérateur ont donc été rendue accessibles sur 3,2 millions de prises supplémentaires par rapport à l’année dernière dans ces zones. Ainsi, environ trois quarts des prises fibres déployées par Free l’ont été en zone moyennement ou peu denses.

Les accords signés par Free avec les opérateurs d’infrastructures pour les RIP et Orange et SFR pour les zones AMII ne sont pas étrangers à cette évolution. L’opérateur a en effet officialisé en mars 2019 un accord de cofinancement en zone AMII avec SFR, similaire à celui signé avec Orange en 2012. Les offres de Free ont depuis fait leur arrivée sur les zones AMII de l’opérateur au carré rouge, notamment en Essonne en début d’année ou à la Rochelle et alentours durant l’été 2019.