L’Europe annonce un plan d’action pour lutter contre l’obsolescence des appareils électroniques

L’Europe annonce un plan d’action pour lutter contre l’obsolescence des appareils électroniques

L’obsolescence des appareils électroniques reste un vrai problème. L’Europe a décidé de s’emparer du dossier. Celle-ci vient d’ailleurs d’annoncer un plan d’action avec des mesures d’ici 2021.

Dernièrement, on apprenait que l’Europe se penchait sur le cas des smartphones et de leurs batteries difficiles à remplacer avec à la clé des produits durant moins longtemps et un impact sur le plan écologique. Ce mercredi, la Commission européenne a présenté son “plan d’action” visant à faciliter la réparation des appareils électroniques – dont les smartphones, évidemment – et leur recyclage. 

Virginijus Sinkevicius, le commissaire européen à l’Environnement, a parlé d’un “droit à la réparation” “souhaité par tous les consommateurs”, avec des “pièces remplaçables et réparables”. On pense évidemment aux batteries et écrans, dans le cas des smartphones. L’objectif de ce plan d’action est multiple : permettre au consommateur de garder ses appareils plus longtemps pour le bien de son porte-monnaie, mais également réduire la consommation des ressources et limiter le nombre de déchets électroniques – mais pas que, si on tient compte des emballages – pour le bien de notre planète. 

Le plan d’action sera inscrit dans la législation européenne d’ici 2021. Reste maintenant à connaître les mesures concrètes. La Commission européenne parle de dispositions qui “limiteront les usages uniques, permettront de lutter contre l’obsolescence prématurée et interdiront la destruction des marchandises durables invendues”. Il s’agira de s’assurer que “les produits mis sur le marché de l’Union soient conçus pour durer plus longtemps, soient plus faciles à réutiliser, à réparer et à recycler et contiennent autant que possible des matériaux recyclés plutôt que des matières premières primaires”.

Source : AFP