Fibre optique : Free finalise un partenariat stratégique pour accélérer le déploiement dans les zones moins denses

Fibre optique : Free finalise un partenariat stratégique pour accélérer le déploiement dans les zones moins denses

Inscrit dans le plan Odyssée 2024, la volonté pour Free d’accélérer le déploiement de la fibre optique en France gagne en consistance. La finalisation d’un partenariat va l’aider à fibrer les zones les moins denses.

En septembre 2019, Iliad, la maison-mère de Free, indiquait l’entrée en négociations exclusives avec Infravia, une société d’investissement indépendante spécialisée dans les infrastructures gérant déjà 4 milliards d’euros d’actifs à travers 4 fonds d’infrastructure différents. Avec ce partenariat d’envergure, il s’agissait de co-financer la construction de nouvelles prises fibre optique dans les zones à moyenne et faible densité.

La maison-mère de Free a annoncé la finalisation de la transaction autour de ce partenariat. Infravia disposera ainsi de 51 % au sein d’une co-entreprise Fibre des Territoires (IFT), dont la valeur est d’environ 600 millions d’euros. La nouvelle entité regroupe 1 million de prises déjà déployées et co-financées, ainsi que les contrats de co-financement déjà existants. Elle fournit à Free l’ensemble des services d’accès et d’informations aux prises cofinancées, mais elle pourra également fournir les mêmes services à des opérateurs tiers.

À propos de l’accord, Thomas Reynaud, directeur général du groupe Iliad, expliquait précédemment qu’il devrait “permettre à Free d’offrir les meilleurs débits à 26 millions de foyers le plus rapidement possible”. En effet, les zones de moyenne et faibles densités représentent en France environ 26 millions de lignes.