Free annonce et détaille son ambitieux plan “Odyssée 2024” sur la fibre et le mobile, place à l’attaque

Free annonce et détaille son ambitieux plan  “Odyssée 2024” sur la fibre et le mobile, place à l’attaque

Comme prévu, le Capital Market Day d’Iliad prend place ce matin. L’occasion pour le groupe de Xavier Niel de présenter sa feuille de route pour les 5 prochaines années. Baptisé "Odyssée 2024", ce plan ouvre un nouveau cycle de croissance et d’innovation.

Sans surprise et comme annoncé, la stratégie d’Iliad reposera sur un renforcement de sa présence sur le marché de la Fibre, mais aussi sur une montée en puissance sur les réseaux 4G et 5G, un développement sur le marché des entreprises en France et une forte croissance des activités en Italie. L’opérateur de Xavier Niel rassemble aujourd’hui près de 20 millions d’abonnés en France et plus de 3 millions en Italie et compte aller plus loin. 2018 a été une année difficile pour le groupe, marquée "par de mauvaises performances commerciales, un manque d’anticipation et des retards d’adaptation", avoue t-il ce matin. Mais Free assure en avoir tiré les leçons avec une profonde refonte de son modèle l’année dernière et des objectifs ciblés d’ici 2024. Ce plan, armé selon l’opérateur pour apporter les dernières solutions de connectivité au plus grand nombre, a pour objet de "concilier croissance, génération de trésorerie et innovation".

Sur la fibre, Free veut logiquement renforcer son statut de 1er opérateur alternatif FTTH notamment grâce à l’extension des déploiements fibre sur l’ensemble du territoire. "Une nouvelle dynamique est engagée, et a déjà commencé à porter ses fruits avec le doublement de la base d’abonnés FTTH en 2018 et une augmentation de 50% du potentiel de prises raccordables", annonce Iliad. L’enjeu est désormais de faire de la fibre un outil de conquête commerciale. Free prévoit ainsi environ 4,5 millions d’abonnés en fibre et 30 millions de prises raccordables en 2024, avec une présence sur l’intégralité du territoire et notamment tous les RIP où la part de marché est aujourd’hui faible.

 

Mobile  : devenir le 1er opérateur alternatif du très haut débit mobile 4G et 5G

 

L’ambition pour Free est également de conquérir la place de 1er opérateur alternatif sur le très haut débit mobile 4G et 5G. L’ex-trublion poursuit le déploiement de son réseau à un bon rythme et vise la construction de 2 000 nouveaux sites en moyenne chaque année. Free prévoit ainsi une ouverture massive en 4G+ de sites en bande 700 MHz dès cette année.

Par ailleurs "le rééquilibrage prochain du portefeuille de fréquences conjugués à la densification du réseau et au fibrage systématique des sites, permettront de disposer de la meilleure qualité de service et d’un réseau prêt pour la 5G, dès l’attribution des nouvelles fréquences", assure le groupe.

Free se donne pour objectif d’avoir déployé 10 000 sites en 700 MHz 4G+ d’ici la fin d’année 2019. Autre information, l’adaptation de la politique commerciale afin de favoriser la montée en gamme des abonnés vers l’offre data 4G puis 5G sera maintenue.

Objectifs 2024 :

• Disposer d’un réseau dernière génération 4G / 5G de plus de 25 000 sites à horizon 2024

• Plus de 80% des abonnés sur le Forfait Free 4G illimitée à horizon 2024 (contre 58% aujourd’hui)

• Adresser de manière ambitieuse l’actuel marché dit du « subventionnement » qui aura été ouvert à une nouvelle concurrence.

 

Marché des entreprises  : "créer un nouvel opérateur d’envergure nationale"

 

Faire mal au duopole Orange-SFR, le ton est donné. Le marché des entreprises représente aujourd’hui environ 10 milliards d’euros et Iliad a pour ambition de devenir un nouvel opérateur national de référence capable d’accompagner la transformation numérique des entreprises françaises, afin de renforcer leur compétitivité.

Le développement sur ce marché reposera sur " la maitrise de ses infrastructures d’envergure nationale et le développement d’offres d’accès et de services innovants et compétitifs", fait-il savoir. Le groupe disposera "de 30 millions de prises FTTH raccordables et de plus de 25 000 sites mobiles en 2024" sans oublier plus de 60 000 mètres carrés de datacenters qu’il détient en propre aujourd’hui. De quoi faire bonne figure sur le marché. Par ailleurs, "l’acquisition stratégique de Jaguar Network offre des synergies importantes en termes d’investissements, d’innovation et de savoir-faire qui permettront le développement d’offres d’accès et de services compétitives", précise Iliad sans donner la nature de ses offres..

A l’horizon 2024 :

• Présence sur les marchés de l’accès et des services en priorité

• 4 à 5% de part de marché sur le marché entreprise à horizon 2024 • 400 à 500 millions d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2024

 

L’Italie : "devenir un acteur convergent de référence"

 

On s’en doutait, Iliad ambitionne de devenir un acteur de référence sur le marché des télécommunications en Italie, à la fois dans le fixe et dans le mobile. Le développement sur ce marché se basera sur la poursuite du déploiement de son réseau mobile dans un premier temps, et la poursuite de sa dynamique commerciale. Iliad Italia s’appuiera à moyen terme sur un réseau de 10 à 12 000 sites permettant d’absorber une part importante de son trafic et d’assurer un niveau de profitabilité satisfaisant.

Odyssée 2024 :

• Disposer de 10 000 à 12 000 sites en 2024

• Générer un chiffre d’affaires d’au minimum 1,5 milliard d’euros à long terme

• Atteindre l’équilibre en termes d’Ebitda avec une part de marché inférieure à 10%