Free Mobile : une municipalité dit non à l’implantation d’une nouvelle antenne-relais et prône une mutualisation avec Orange

Free Mobile : une municipalité dit non à l’implantation d’une nouvelle antenne-relais et prône une mutualisation avec Orange

Une commune située dans la Meuse dans le Grand-Est voit d’un mauvais oeil l’arrivée d’un pylône Free Mobile. Son conseil municipal vient de rendre un avis négatif et demande une mutualisation avec Orange.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple, c’est le message envoyé par la commune de Savonnières-devant-Bar à Free Mobile. A l’unanimité, le conseil municipal a émis un avis négatif autour du projet d’implantation de l’opérateur. Motif, l’installation serait trop proche du centre de la commune et d’une église désormais inscrite au titre des monuments historiques. 

Un appel à une mutualisation avec Orange 

S’appuyant sur une bonne couverture 4G dans le secteur, la commune propose à contrario une mutualisation avec Orange, lequel dispose d’un pylône à proximité depuis 2008, a fait savoir le maire.

L’élu avait déjà émis des réserves en juillet dernier lors du dépôt du dossier de Free Mobile avant de faire appel à l’architecte des bâtiments de France, rappelle L’Est-Républicain. Le conseil municipal a donc suivi son avis.

L’opérateur prévoit d’installer un pylône de 32 mètres en vue d’apporter sa 3G et 4G mais aussi à l’avenir la 5G. Le début des travaux débuteraient en juin prochain sur le terrain en friche appartenant à une société privée. Ce qui réduit les moyens d’action de la commune.