Huawei se veut rassurant et annonce “une 5G en Europe conçue en Europe”

Huawei se veut rassurant et annonce “une 5G en Europe conçue en Europe”

Alors que partout en Europe, le sujet Huawei fait débat pour le déploiement de la 5G, la firme de Shenzhen veut rassurer les Etats membres de l’Union européenne en installant des usines sur le territoire européen.

Abraham Liu, vice-président du groupe Huawei pour l’Europe, a annoncé que l’équipementier était “plus engagé que jamais vis-à-vis de l’Europe” à Bruxelles. Cette déclaration a pour but de rassurer les craintes des membres de l’Union européenne, avec un engagement concret pour l’appuyer.

En effet, Huawei a décidé “d’implanter des unités de production en Europe afin que nous puissions vraiment voir la 5G pour l’Europe conçue en Europe” déclare le vice-président. Après que l’Union européenne ait plus ou moins accepté le fabricant pour le déploiement de la 5G sur son territoire, Huawei montre patte blanche.

En effet, Bruxelles a établi la semaine dernière une liste de recommandations pour le déploiement de la 5G, dans le but d’assurer la sécurité du réseau, mais sans bannir Huawei malgré les soupçons qui pèsent sur le fabricant. Et pour éviter des mesures sévères de la part des Etats membres de l’UE, Huawei a décidé d’opter pour l’installation d’usines au coeur du territoire européen.

En Europe, on se questionne sur la position de l’Allemagne sur le sujet qui n’a pas encore pris de décision claire concernant Huawei. En France, un système d’autorisation établi par l’Anssi est mis en place pour autoriser ou refuser l’utilisation d’équipements Huawei par un opérateur. Une procédure qui a été vivement critiqué par la Fédération Française des Télécom alors que les premières autorisations ou refus seront rendues durant ce mois de février. Deux opérateurs français ont officiellement annoncé avec quel équipementier ils déploieront leur réseau 5G : Free a signé un partenariat avec Nokia en septembre dernier et Orange a annoncé faire équipe avec Nokia et Ericsson la semaine dernière.

Source : AFP