Bouygues Telecom en négociations avec Cellnex pour raccorder ses pylônes en fibre optique

Bouygues Telecom en négociations avec Cellnex pour raccorder ses pylônes en fibre optique

Bouygues cherche activement 1 milliard d’euros pour raccorder ses pylônes en fibre optique. L’un de ses partenaires sur le mobile s’est porté candidat : Cellnex.

Pour faire du sans fil, il faut du fil. C’est un impératif, pour un lancement réussi de la 5G, les stations de base mobiles des opérateurs devront être reliées en fibre optique. Si Free a dores et déjà fibré la majorité de ses sites en amont de l’arrivée de la cinquième génération de téléphonie mobile, c’est loin d’être le cas pour Bouygues Telecom. Ainsi, depuis novembre dernier, l’opérateur cherche des investisseurs pour raccorder ses pylônes en fibre optique. Si le financement espéré s’élève à un milliard d’euros, ce projet baptisé “Saint-Malo” pourrait bien aboutir dès le mois prochain.

Selon ses sources, Bloomberg révèle que le groupe espagnol « Cellnex » s’est porté candidat. Bouygues Telecom et le principal opérateur d’infrastructures de télécommunications sans fil d’Europe négocieraient actuellement les termes de l’accord.

L’opérateur français a dores et déjà fait part de son souhait de conserver les infrastructures actives, laissant le passif à l’investisseur. Ce projet prévoit également le développement d’un réseau fibre à destination des entreprises.

Les deux acteurs n’en sont pas à leur premier partenariat. Bouygues Telecom a notamment trouvé fin 2018 un accord avec Cellnex autour de la construction et la gestion de sites stratégiques 5G en zone très dense. En 2017, les deux groupes ont également signé un partenariat concernant l’exploitation de 3.000 sites télécoms en France, pour un montant total de 854 millions d’euros, sur une période allant jusqu’en 2022.

 

 

Source : Bbox mag