Bouygues Telecom s’explique sur les hausses automatiques du tarif de ses abonnements

Bouygues Telecom s’explique sur les hausses automatiques du tarif de ses abonnements

La pratique a fait l’objet de débats houleux en fin d’année : les opérateurs augmentent automatiquement le tarif de leurs abonnements mobiles ou fixe en échange de nouveaux services. Benoît Torloting, Directeur général adjoint en charge des opérations Grand public et entreprises chez Bouygues Telecom, a exprimé la position de l’opérateur sur le sujet.

C’est un sujet qui fait bondir les abonnés ainsi qu’UFC-Que Choisir : l’augmentation automatique des prix par les opérateurs en échange de nouveaux services ou autres. SFR et Bouygues l’ont fait plusieurs fois l’année dernière, Free avait annoncé une augmentation semblable avec le service Youboox One avant de se rétracter et Orange s’y est mis récemment. Lors d’une interview pour nos confrères d’Ariase, Bouygues Telecom a pu exposer son point de vue sur cette pratique qui fait tant débat.

Dans cette interview, Benoît Torloting, Directeur général adjoint en charge des opérations Grand public et entreprises chez Bouygues Telecom, a justifié la pratique par le besoin d’investissements nécessaire pour proposer le meilleur service possible. ” A présent, nous pouvons effectivement être amenés à dire “pour avoir plus, il faut payer un petit peu plus cher”. explique-t-il à nos confrères. Il détaille également la manière de procéder de l’opérateur, qu’il décrit ainsi : “Nous vous proposons un bon deal. Nous allons vous ajouter telle chose dans votre offre, qui vaut normalement tel prix dans le catalogue, et que vous allez avoir à un prix plus bas. Mais si vous n’en voulez pas, vous ne le prenez pas” . Rappelons cependant que dans certains cas, le refus n’était pas possible et que les abonnés n’avaient alors que deux choix : accepter ou résilier.

Cependant, Bouygues Telecom a été questionné sur le manque d’explications aux abonnés concernant cette pratique. Ce discours étant majoritairement tenu à la presse et non à leurs clients, ne serait-il pas plus efficace d’expliquer les raisons aux utilisateurs directement ? Il a alors semblé assez hésitant sur la pertinence de communiquer à ses abonnés les enjeux derrière ces augmentations, répondant vaguement ” Cela peut aider, peut-être, pourquoi pas… “. Pour lui, le message n’est pas facile à passer, malgré l’évolution des usages des smartphones avec de plus en plus d’utilisation d’internet sur mobile.

Quant au fait que l’augmentation soit automatique, pour l’opérateur, ce n’est pas vraiment un problème. Il affirme ainsi laisser “au client plus de quatre mois pour refuser“, avec de multiples préventions “un mois avant et quatre mois après”. Benoît Torloting affirme également ” nous ne faisons pas trop de difficulté pour rembourser si le client a oublié de le faire. “.

La pratique devrait donc avoir de beaux jours devant elle donc, en tout cas chez Bouygues Telecom. Il est cependant le premier opérateur à s’exprimer aussi clairement sur le sujet depuis la vague d’augmentations qui a commencé l’année dernière.