Mutualisation des réseaux 5G en France, Orange y réfléchit

Mutualisation des réseaux 5G en France, Orange y réfléchit

Si l’Arcep se dit à l’écoute de propositions de mutualisation des opérateurs sur la 5G, Orange y réfléchit.

La question d’une “mutualisation poussée se pose” sur la 5G pour l’opérateur historique. Ecartant la possibilité d’un seul réseau national, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a annoncé ce week-end dans une interview accordée aux Echos, réfléchir avec ses rivaux à un partage des infrastructures mobiles 5G en France. Une option qui pourrait bien favoriser les opérateurs face aux coûts élevés des déploiements de la 5ème génération de téléphonie mobile.

“Ce n’est pas un hasard si des accords de ce genre se multiplient entre opérateurs dans le monde. Orange en a signé en Espagne, en Pologne ou en Belgique. En France, certains de nos concurrents [SFR et Bouygues, NDLR] partagent déjà largement leurs réseaux”, a également rappelé le PDG.

De son côté, le président du gendarme des télécoms s’est dit récemment dit “à l’écoute” concernant les propositions de mutualisation qui seraient formulées par les opérateurs. Si “la mutualisation a nécessairement une limite”elle peut être une manière de combiner le meilleur des mondes, à savoir une concurrence intense et des synergies dans les déploiements, afin d’éviter des coûts trop élevés” a fait savoir Sébastien Soriano. Mutualiser les réseaux 5G, semble donc une solution évidente pour les acteurs français.