Iliad/Free : Xavier Niel renforce son emprise et détient désormais 70% du capital

Iliad/Free : Xavier Niel renforce son emprise et détient désormais 70% du capital

 

Après la réussite le 16 janvier de son offre publique de rachat d’actions représentant 19,7% de son capital, Iliad annonce ce matin le succès de son augmentation de capital d’un montant de 1,4 milliard d’euros équivalent à celui de l’OPRA. Xavier détient désormais 70% du groupe.

« Je suis déçu de l’évolution du cours de Bourse depuis plusieurs mois. Je crois dans le groupe, son équipe dirigeante, ses perspectives en France et en Italie. Je suis désireux d’augmenter mon exposition », a confié mardi 12 novembre Xavier Niel en marge de la présentation du projet d’offre publique de rachat des actions d’Iliad. C’est aujourd’hui chose faite. Le groupe annonce ce matin le succès de son augmentation de capital d’un montant de 1,4 milliard d’euros initiée récemment. 

Au total, les actionnaires d’Iliad ont souscrit “940 888 Actions Nouvelles” au prix de 120 euros l’unité, soit environ 2 % du capital. Comme prévu et conformément à son engagement de souscription portant sur la totalité du montant de l’augmentation de capital, Xavier Niel et sa holding Holdco II qu’il détient à 100%, ont pris le reste, soit 10 725 778 actions sur les 12 millions proposées.

“Holdco II a bénéficié d’une allocation prioritaire égale à la quote-part directe et indirecte de Xavier Niel au capital appliquée au nombre total d’Actions Nouvelles, soit 64,90%”, précise un communiqué.

Le fondateur de Free qui détenait jusqu’à présent directement ou indirectement 52,10% du capital d’Iliad renforce ainsi son contrôle sur le groupe avec désormais 70% de participation. Xavier Niel a injecté au total 1,3 milliards d’euros.

Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad n’a pas manqué de le signifier : « Nous tenons à remercier nos actionnaires pour avoir soutenu massivement la double opération d’OPRA et d’augmentation de capital lors de l’Assemblée Générale en fin d’année. Cette opération permet à Iliad de préserver sa capacité d’investissement et témoigne de la confiance de Xavier Niel dans les perspectives de croissance du groupe avec un investissement complémentaire de près de 1,3 milliard d’euros dans la Société qu’il a fondée il y a 20 ans. »

Cependant, pour sortir définitivement de la période difficile que traverse le groupe depuis 2 ans, Iliad devra confirmer son regain de forme lors de la présentation de ses chiffres pour le quatrième trimestre prévue courant mars. Impacté par une perte conséquente d’abonnés sur le mobile et à moindre échelle sur le fixe, le titre du groupe était tombé sous la barre des 100 euros il y a quelques mois, son niveau le plus bas depuis le lancement de Free Mobile en 2012. Cette double opération a permis au cours de reprendre des couleurs, même si aujourd’hui celui-ci est en léger recul à 114,5 euros (-0,5%) à l’heure où nous écrivons ces lignes.

 

Source : Les Echos