L’ANFR permet désormais aux utilisateurs de son application de savoir à quel point leur smartphone émet des ondes

L’ANFR permet désormais aux utilisateurs de son application de savoir à quel point leur smartphone émet des ondes

L’application Open Barres de l’ANFR propose désormais à ses utilisateurs de connaître le Délai d’Absorption Spécifique (DAS) de leur smartphone.

Le gouvernement avait annoncé en octobre dernier plusieurs points à mettre en place pour augmenter le contrôle des émissions d’ondes. Parmi ces points, il demandait notamment à l’ANFR de mettre au point une fonctionnalité dans son application Open Barres qui permettait de connaître le DAS du smartphone sur lequel elle était utilisée. C’est dorénavant chose faite.

L’ANFR a lancé cette application l’année dernière, elle permettait jusque-là de connaître notamment l’état de son réseau mobile en temps réel. L’autorité a récemment mis à jour son application, disponible uniquement sur le Playstore pour l’instant, en y ajoutant une fonction DAS. Dans son communiqué, l’ANFR explique que cette nouvelle version de l’application permet ainsi “d’afficher les valeurs maximales de DAS du téléphone mobile“.

Elle y détaille également la manière dont seront obtenues ces données : ” L’approche est collaborative : en chargeant l’application et en l’activant, vous signalez à l’ANFR que votre téléphone est utilisé sur les réseaux français, ce qui permet à l’Agence de demander à son fabricant les valeurs de DAS relatives à ce modèle. Si les données ne sont pas affichées immédiatement, elles le seront lorsque ces informations auront été reçues du fabricant. Enfin, si le téléphone a été contrôlé par l’ANFR, les valeurs recueillies lors du contrôle seront également affichées. “.

A noter que d’après l’ANFR, Open Barres permet également de collecter et afficher la puissance du signal reçu à partir du réseau de son opérateur mobile. Plus celle-ci est élevée, moins votre appareil aura besoin de fonctionner à son DAS maximum.